News

Magritte du cinéma : Manu Dacosse récompensé !

8 février 2015 | Par : Quentin Meignant

C’est sans doute mieux que rien...

A l’heure où le cinéma de genre a accouché de deux de ses plus belles réalisations de ces dernières années, nous étions nombreux à espérer qu’Alleluia et L’étrange couleur des Larmes de ton corps soient reconnus à leur juste valeur par l’establishment en Belgique francophone.

Au final, le métrage de Fabrice du Welz, récompensé l’an dernier du Méliès d’Or, récompense européenne suprême en matière de films de genre, n’était même pas nominé, tandis que la pépite de Bruno Forzani et Hélène Cattet voyait son nom quatre fois cité.

S’il ne fallait donc pas rêver à une cérémonie placée sous le signe du cinéma que l’on affectionne, L’étrange couleur des larmes de ton corps en repart tout de même avec une petite statuette grâce au travail exceptionnel de Manu Dacosse au niveau de la photographie.

LE PALMARÈS COMPLET :

Meilleur espoir féminin : Ambre Grouwels pour son rôle dans Baby Balloon.

Meilleur espoir masculin : Marc Zinga pour son rôle dans Les rayures du Zèbres.

Meilleur scénario : Lucas Belvaux pour le film Pas son genre

Meilleurs décors : Hubert Pouille pour le film Marina

Meilleurs costumes : Catherine Marchand pour le film Marina

Meilleure actrice dans un second rôle : Lubna Azabal pour le film La Marche

Meilleure image : Manu Dacosse pour L’étrange couleur des larmes de ton corps

Meilleur montage : Damien Keyeux pour La Marche

Meilleur court-métrage : La bûche de Noël de Stéphane Aubier et Vincent Patar

Meilleur documentaire : Quand je serai dictateur de Yaël André

Meilleur acteur dans un second rôle : Jérémie Rénier dans le film Saint Laurent

Meilleur réalisateur : Jean-Pierre et Luc Dardenne pour Deux jours, une nuit

Meilleur son : Henri Morelle et Luc Thomas pour Pas son genre

Meilleure musique originale : Soldout pour Puppy Love

Meilleur premier film : Je te survivrai de Sylvestre Sbille

Meilleur film flamand : Marina de Stijn Coninx

Meilleur acteur : Fabrizio Rongione pour son rôle dans Deux jours, une nuit

Magritte d’honneur : Pierre Richard pour saluer l’ensemble de sa carrière

Meilleur film étranger en coproduction : Minuscule, la vallée des fourmis perdues d’Hélène Giraud et Thomas Szabo

Meilleure actrice : Emilie Dequenne pour son rôle dans Pas son genre

Meilleur film : Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage