Critique de film

Hammer - La treizième réunion

"The thirteenth reunion"
affiche du film
  • Genre : Horreur – Cannibales
  • Année de production : 1980
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Peter Sasdy
  • Pays d'origine : Angleterre
  • Durée : 50 minutes
  • Scénariste : Jeremy Burnham
  • Musique : John McCabe
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Julia Foster, Dinah Sheridan, Richard Pearson, Norman Bird, Warren Clarke, George Innes, James Cosmo, Gerard Kelly, Michael Latimer, Barbara Keogh, Paula Jacobs, Roger Ostime, Peter Dean, Louis Mansi, Kevin Stoney
  • Récompenses : aucune

Ruth Cairns, journaliste pour un magazine féminin, est envoyée en reportage dans une clinique d'amaigrissement. Très vite, elle se lie d'amitié avec Ben mais celui-ci disparaît. Des choses bizarres se dérouleraient-elles dans la clinique?

Les critiques à propos de ce film

La treizième réunion (Hammer) - De bien piètres cannibales…
Par : Quentin Meignant




Peter Sasdy, encore lui, a été choisi pour réaliser un troisième épisode de la série Hammer : La Maison de tous les Cauchemars. Après la déception Visiteur d’Outre-Tombe et le petit bijou Un étrange réveil, on attendait donc le réalisateur anglo-hongrois au tournant. Allait-il s’en tirer brillamment ou allait-il sombrer corps et biens… Force est de constater, à notre grand désarroi, que Sasdy a choisi la deuxième solution et que ce métrage, qui fut l’un des derniers d’une carrière bien remplie, le fit sortir par la petite porte !

Si nous devions comparer ce film à un autre, ce serait sans aucun doute à George le Cannibale, une des réussites de la saison 2 de Masters of Horror. Mais voilà, à la différence de ce dernier, La treizième réunion reste affreusement plat ! Le gore est tout simplement absent, ce qui est plutôt étonnant pour un film de Cannibales, mais en plus l’humour présent dans l’œuvre de Peter Medak est totalement absente du film qui nous occupe ici… Donc, nous pouvons en déduire que tous les schémas des films de cannibales sont détournés au profit de…rien du tout ! Ce métrage est tout simplement d’un ennui mortel et rien ne parvient à relever le niveau !

La musique est impressionnante de médiocrité et nous assomme complètement comme le ferait le dernier tube de Chantal Goya ! A choisir, nous aurions même préféré y entendre « Bécassine is my cousine » plutôt que cet excès d’instruments en tout genre qui nous a obligé de baisser le volume d’un cran !


Le pire est à venir avec la prestation d’acteurs excessivement limités qui surjouent complètement pour essayer d’être à la hauteur. Ainsi, Julia Foster est tout simplement effrayante quand elle sort littéralement ses yeux de leurs orbites ! On ne voit pas ce que cela apporte de faire ça, mais une chose est sûre : cette dame a sa place dans un musée des horreurs sans aucune hésitation.

Quant au scénario, c’est bien simple, il n’y en a pas ! Nous assistons à une histoire on ne peut plus plate que la mise en scène molle essaie de relever. Les acteurs s’échinent à faire monter la pression mais l’ensemble sombre dans l’indifférence générale pour…nous amener à une fin nullissime ! Cela ressemble à George le Cannibale mais le talent et le rythme en moins ! Bref, pas de quoi se vanter pour un réalisateur qui aurait dû s’en tenir à ses deux premiers épisodes qui étaient d’une toute autre qualité !

Un film à oublier et qui aura sans doute coulé à lui seul l’opération sauvetage de la Hammer !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage