Critique de film

Peau sur les os (La)

"Thinner"
affiche du film
  • Genre : Horreur - Sorcellerie
  • Année de production : 1996
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Tom Holland
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h32
  • Scénariste : Stephen King (roman), Michael McDowell (scénario)
  • Musique : Daniel Licht
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Robert John Burke, Joe Mantegna, Lucinda Jenney, Michael Constantine, Kari Wuhrer
  • Récompenses : Nominé au Saturn Award du Meilleur maquillage en 1997

L'histoire de Billy Halleck, avocat rondouillard à qui tout réussit... jusqu'au jour où, par accident, il percute une vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup ! Halleck ressort vainqueur du procès truqué qui s'en suit. Les gitans décident alors de faire leur propre justice et un sort est jeté sur Halleck qui commence alors à perdre du poids de façon incontrôlée, le conduisant vers une mort certaine...

Les critiques à propos de ce film

La peau sur les os - Une cure de frayeur
Par : Damien Taymans




Dans les années 90, touché par une espèce de pessimisme profond qui consiste à affirmer que tout a été fait en matière d’horreur, le cinéma hollywoodien se plaît à adapter à foison les romans du maître Stephen King pour donner un peu de matière à la toile. Des œuvres réussies comme Simetierre ou Misery lanceront sur le marché la mode King si bien que les fans du romancier auront bien du mal à suivre les multiples sorties qui se succèdent.

Dans le tas existent notamment nombre d’œuvres réalisées sous forme de téléfilms qui vont entériner une espèce de négativisme des œuvres de King.

Si le format télévisé (nettement plus long que les longs métrages des salles obscures) semble être la solution pour ne pas perdre une goutte des œuvres du génie, ce choix va également s’avérer dangereux car la télévision a un code que le cinéma n’a pas forcément. L’audimat et le concept familial sont autant d’épées de Damoclès qui pèsent au-dessus de la tête des réalisateurs qui se voient obligés d’édulcorer leurs propos.

A côté de ces réalisations subsiste un métrage qui est quasiment passé inaperçu (comme le livre éponyme d’ailleurs). Relégué rapidement aux rayons des vidéothèques, il a ensuite cruellement disparu de celles-ci alors que d’autres nettement plus ringardes emplissent les rayons « frissons » des mêmes locateurs agréés… La peau sur les os n’est en aucun cas un miracle cinématographique et le film accuse même certaines imperfections mais il reste un produit honnête qui mérite une place dans chaque DVDthèque…

A la baguette, Tom Holland, réalisateur familier du cinéma horrifique à qui l’on doit notamment l’hilarant Vampire, vous avez dit vampire ?, la bonne séquelle Psychose 2 et le très angoissant Jeu d’enfant. Holland s’est déjà essayé à l’adaptation de King puisqu’il est l’auteur de l’adaptation d’une nouvelle du recueil Minuit 2 intitulée Les langoliers, œuvre sympathique au scénario magnifiquement adapté mais qui a heurté les spectateurs par ses rares effets spéciaux très mal foutus.

Avec le présent film, l’auteur se rachète quelque peu aux yeux des fans. S’entourant d’une équipe compétente (maquillages de Greg Cannom qui s’attachera plus tard à Hannibal, Van Helsing et Babel, scénario adapté par Michael McDowell qui a travaillé sur Beetlejuice), Holland livre un film sympathique qui nous emporte dans son intrigue grâce à l’entrain imposé et aux performances des acteurs (surtout le très bon Robert John Burke)… On n’a pas du tout le temps de s’ennuyer vu le rythme soutenu du métrage et les touches humoristiques agréablement placées.

Les maquillages font évidemment toute la différence dans ce film bien que certaines plastiques du début du film manquent cruellement de réalisme : on aura tôt fait de deviner que Burke est loin d’être obèse dans la vie tant le latex est distinguable de sa peau naturelle. On soulignera également la fin très convenue mais somme toute agréable tant elle est cinglante de cruauté…

Une bonne œuvre qui prouve une fois de plus le savoir-faire de Holland…

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage