Critique de film

Hammer - La Maison sanglante

"The House that bled to Death "
affiche du film
  • Genre : Horreur – Spectres, fantômes et esprits
  • Année de production : 1980
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Tom Clegg
  • Pays d'origine : Angleterre
  • Durée : 50 minutes
  • Scénariste : David Lloyd, Francis Megahy
  • Musique : James Bernard
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Nicholas Ball, Rachel Davies, Bryan Croucher, Pat Meynard, Milton Johns, Emma Ridley, Joanne White, George Tovey, Una Brandon-Jones,...
  • Récompenses : Aucune

Emma et William, jeune couple et parents de la petite Sophie, décident de s'installer dans une maison qui, quelques années auparavant, a été le théâtre d'un meurtre. Des évènements inquiétants surviennent alors...

Les critiques à propos de ce film

La maison sanglante (Hammer) - Une maison hantée pas comme les autres...
Par : Quentin Meignant




Pour ce premier métrage de la série qui était censé sauver la Hammer, Tom Clegg a donné l’impression, au vu du résumé d’avoir choisi un scénario classique. Le thème de la maison hantée revisité pour la énième fois, avouons que c’est un grand classique qui, hélas, a de quoi laisser froid. Mais détrompez-vous ! Ce film n’est pas comme les autres, loin s’en faut !

Un scénario travaillé et un dénouement totalement Hitchcockien permet au film d’acquérir le rang d’excellente oeuvre. Le réalisateur, spécialisé dans les séries télévisées, nous offre un moment proprement haletant et surprenant. Nous ne nous attendions pas à trouver pure merveille dans la filmographie d’un homme qui s’est en général cantonné dans des oeuvres mineures. Nous pouvons certes avancer que le format de 50 minutes a avantagé cet homme expérimenté dans le tournage de séries, mais son film n’en reste pas moins fantastique !

Cette oeuvre, nous la vivons plongés au sein d’une petite famille gentillette qui vient d’emménager dans une banlieue anglaise. L’intrigue se met directement en branle avec une première scène classique des films de maisons hantées : des portes se ferment, les murs saignent. Rien de bien original donc mais tout ceci est tourné avec un inquiétant réalisme. Les autres scènes spectaculaires du film sont d’un esthétisme et d’une intensité remarquables. Ainsi, la découverte du chat mort, la disparition et la réapparition des grands couteaux et la main dans le frigo nous plongent dans une horreur sans bornes. Tout a l’air tellement réel que nous nous retrouvons dans le corps des habitants de la maison.

La seule scène qui, bien qu’elle soit très amusante voire carrément jouissive, nous laisse un goût de trop peu est celle du tuyau versant le sang sur les invités. L’idée est ingénieuse mais les effets spéciaux laissent quelque peu à désirer. Si nous devions comparer cette scène à celle d’un autre film, nous la rapporterions sans aucun doute à celle, très réussie, des douches dans Ca de Tommy Lee Wallace. Dommage que Clegg n’ait pas plus travaillé l’aspect horrifique des choses comme l’ami Tommy l’a fait.

La fin du métrage, par contre, est somptueuse et nous offre des rebondissements qui font que ce film n’est pas un film comme les autres. Non seulement Clegg nous bluffe mais en plus, il met en scène d’une manière magistrale une scène finale machiavélique ! Tout simplement ahurissante !

Du point de vue du casting, quelques imperfections sont à noter. Si Nicholas Ball et la ravissante Rachel Davies jouent à merveille leur rôle de couple plein de surprises, Patricia Maynard est loin de tenir son personnage. On peine à croire que cette dame a été reprise par 35 réalisateurs tant son jeu est pitoyable ! Tous ses gestes tournent à la bouffonnerie et ses dialogues sont totalement surjoués... A signaler aussi l’honorable prestation de Joanne White, qui apparaît seulement une petite minute, mais qui nous offre le dénouement avec grand talent.

Une oeuvre magistrale qui emmène donc la série Hammer : La maison de tous les cauchemars sur de bons rails. En espérant que les autres réalisateurs sauront égaler la verve d’un Tom Clegg au mieux de sa forme !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage