Critique de film

Hammer - L'aigle des Carpathes

"Carpathian Eagle"
affiche du film
  • Genre : Thriller – Serial Killer
  • Année de production : 1980
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Francis Megahy
  • Pays d'origine : Angleterre
  • Durée : 50 minutes
  • Scénariste : Bernie Cooper, Francis Megahy
  • Musique : Wilfred Josephs
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Anthony Valentine, Suzanne Danielle, Siân Phillips, Barry Stanton, Jonathan Kent,Matthew Long, Ellis Dale, Gazry Waldhorn, Jeffrey Wickhman, Wolliam Morgan Sheppard, Barry Stokes, Pierce Brosnan, Richard Wren, Diane Adderley
  • Récompenses : aucune

L'inspecteur Clifford cherche un mystérieux assassin qui arrache le coeur de ses victimes avec une dague. Il entend parler d'un livre qui parle du sujet et prend contact avec son auteur. L'enquête avance, la solution est proche...

Les critiques à propos de ce film

L’aigle des Carpathes (Hammer) - Lent et mal construit !
Par : Quentin Meignant




Francis Megahy, scénariste de la Hammer, qui avait aidé à la réalisation de http://cinemafantastique.net/film1096,Hammer-La-Maison-sanglante.html et Souffrances, a décidé de réaliser lui-même cet épisode de la série. Le bilan de cet opus est à tout le moins mitigé. Certes, on ne peut pas affirmer que le film est une pure réussite (loin s’en faut !) mais on ne peut pas dire non plus qu’il n’y a rien de bon à prendre. Nous pouvons tout juste vous annoncer que si vous cherchez du suspense ou une quelconque angoisse, vous pouvez passer votre chemin : il n’y a rien à voir !

Tout d’abord, le scénario, qui est censé être le point fort de Megahy (scénariste de formation), est nullissime et sans surprises. Pourtant, dès l’entame, on sent une réelle envie d’accrocher le spectateur par l’exhibition des formes généreuses de la tueuse et du certain mystère qui plane sur son identité ! Hélas, le suspense est tué dans l’oeuf et après une vingtaine de minutes, tout le monde a déjà compris qui est la meurtrière. Le film se traîne alors dans une lenteur inexorable vers un dénouement qui aurait mérité d’être mieux amené ! Car la dernière scène est somptueuse et laissera juste ce qu’il faut de doute dans l’esprit du spectateur pour qu’il ne critique pas le film aussi durement que prévu. Bref, un final qui sauve sans aucun doute un film qui aurait été bon à jeter aux oubliettes...

Aucun effet spécial n’est à noter : pas une giclée de sang, RIEN ! C’est tout de même un peu regrettable pour un film mettant en scène un sérial killer ! Nous ne voyons même pas l’ombre d’un cadavre à l’horizon : c’est à se demander si quelques scènes n’ont pas été oubliées en cours de route. La musique est inexistante et donc moins désagréable que dans certains opus de cette collection.

La mise en scène est plate et sans imagination pour des acteurs qui auraient sans doute mérité mieux... En parlant d’acteurs, nous notons la présence dans un de ses premiers rôles du futur James Bond : Pierce Brosnan (le joggeur) ! Une participation sympathique qui ne rehausse cependant aucunement le niveau du métrage ! La seule actrice qui fait office d’éclair dans la grisaille est Suzanne Danielle, impeccable dans son rôle de tueuse à sang froid. A l’inverse, Siân Phillips (Dune) est particulièrement ridicule dans son rôle de vieille radoteuse slave à moitié folle ! Elle est d’un pathétique rarement vu au cinéma !

Bref, un film qui ne vaut pas grand chose si ce n’est pour son dénouement ! Ceux qui auront le courage de le voir jusqu’au bout (il y en aura peu !)nous en diront des nouvelles !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage