Critique de film

pub

Jurassic Park 3

"Jurassic Park 3"
affiche du film

Dix ans après les événements surréalistes survenus lors de sa visite au Jurassic Park du richissime John Hammond, le paléontologue Alan Grant se rappelle toujours de sa rencontre, d'abord magique puis effroyable, avec ces dinosaures ramenés à la vie grâce aux incroyables progrès de la génétique. Ã

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Jurassic Park 3 - En voie d’extinction !
Par : Quentin Meignant
Tags : Animaux-tueurs

Ce fut un terrible coup dur pour la saga Jurassic Park quand Steven Spielberg décida de se retirer de l’aventure, sans doute échaudé par les critiques essuyées suite au deuxième opus, Le monde Perdu. Mais, qu’à cela ne tienne, les producteurs ont eut tôt fait de le remplacer et Jurassic Park 3 vit le jour quatre ans plus tard, en 2001.

C’est Joe Johnston, réalisateur du célèbre Jumanji et responsable des effets visuels des trois premiers Star Wars, qui fut choisi pour succéder au mythe vivant qu’est Spielberg. Pour l’aider dans sa tâche, la production ne se montra une nouvelle fois pas avare en lui donnant 93 millions de dollars pour mener à bien ce troisième épisode, soit 20 millions de plus que pour le deuxième.

Dès le départ, Johnston décide de reprendre une des grandes réussites des opus précédents en nous montrant une nouvelle fois la superbe photographie de l’île peuplée de dinosaures. Ce n’est certes pas très original mais cela a le mérite d’éveiller en nous de bons souvenirs et de nous rendre moins suspicieux envers cette suite.

Cet enthousiasme est hélas de courte durée lorsqu’on constate que la première scène d’action est affreusement mal mise en scène et, pire encore, qu’elle est montée à la truelle ! On ne voit rien, on n’entend pas grand chose et, surtout, la séquence est coupée avant même son dénouement.

Reprenant pile-poil la recette spielbergienne, Johnston perd ensuite son temps en présentations de personnages que l’on connaît déjà et les palabres vont dès lors bon train. Alors que l’on commence tout doucement à perdre patience, on se rend compte que le réalisateur va, encore une fois, faire d’un enfant le centre de son histoire !

Cette sale manie a le don d’irriter mais, heureusement, l’intérêt que l’on peut avoir pour le métrage ne sombre pas tout de suite. Avant cela, le réalisateur nous régale tout de même d’une séquence extraordinaire : l’arrivée des héros sur l’île.

Le Docteur Alan Grant (Sam Neill) a à peine le temps de se rendre compte qu’il a été berné que son avion se crashe suite à une attaque de dinosaures. Le voilà, ainsi que son équipe et ses clients, coincé sur l’île très peu hospitalière, à la recherche d’un môme peut-être mort depuis bien longtemps. Eh bien, croyez-le ou pas, le gamin n’est pas mort ! Pire, il pète le feu et donne même du fil à retordre aux dinos en immonde marmot qu’il est ! Survivant on ne sait trop comment, il va même faire la leçon au Docteur Grant sur la survie en milieu jurassique hostile !

Dès cet instant, on croit faire un mauvais rêve, mais le pire est à venir... Bien pire ! En effet, le T-Rex n’étant visiblement pas assez effrayant pour Johnston, ce dernier n’hésite pas à nous lâcher son spinosaurus, sorte de super-héros des dinos ! Certes le dinosaure existe mais, renseignements pris, il n’était pas aussi grand que celui arboré par le réalisateur et était beaucoup plus mince qu’un T-Rex. Or, Johnston nous en propose visiblement une version améliorée et bien plus terrifiante ! Un peu plus d’authenticité, à l’image de ce que Spielberg avait fait dans les deux premiers épisodes, aurait été préférable à cette surenchère qui n’amène à rien.

Surenchère également présente dans la relation qu’entretient le petit garçon avec les dinosaures. Le Docteur Grant, lui aussi, en remet une couche en communiquant avec les velociraptors et en abrégeant ainsi nos souffrances en nous emmenant à la vitesse du son vers un dénouement bâclé et ridicule, à l’image d’un Sam Neill méconnaissable, qui signe sans doute la plus mauvaise interprétation de sa carrière.

La déception est donc indéniablement au rendez-vous et Jurassic Park 3 prouve que le talent ne s’invente pas. N’est pas Spielberg qui veut ! Johnston aurait bien fait de se le dire et peut retourner à ses chères études...


Oeuvres liées :


Commentaires sur le film

je ne comprend pas

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

ce film est le meilleur des trois, ok il y a des erreurs mais ont est tellement accrochés au film qu’on n’y fait pas attention

28 septembre 2010 à 11:09 | Par Bastien-du-02
Je me sens perdu...

1 etoiles

daube Daube !

Alors le 1er : rien à dire, c’était une pure découverte de l’île, un scénario simple qui reste à la base de la survie mais agrémenté de scènes sympas. Le 2ème : scénario un peu baclé mais beaucoup plus porté sur l’action, je l’ai bien aimé !! Mais le 3ème........ :
ZUT !! je n’ai pas accroché du tout !! scénar à chier, scènes d’actions bidons et je pense que le moment qui m’a le plus ébahi c’est :
- Allan Grant discutant avec les raptors muni d’un crâne ou je ne sais quel os !!! Non ! Non ! Non !! Faut arrétez de nous prendre pour des débiles là !!
Et aussi faut savoir que le gosse de 8 ou 10 ans a survécu muni de fumigènes pendant je ne sais combien de mois !! Whoah ! Moi à cet âge là je n’aurais pas tenu 10 minutes !! Je lui tire mon chapeau !
Bon sur ce, je retourne à mon élevage de Daubosaures !

13 novembre 2011 à 18:11 | Par blacktrankil
un film à réabiliter

3 etoiles

J’ai l’impression d’assister toujours au même procés d’intention à propos de "Jurassic Park 3" ; je ne comprends pas non plus quelle première scène d’action est monté à la truelle (je trouve pour ma part toutes les scènes d’action du film d’une lisibilité totale) ; le bestiaire est impressionnant, et les CGI très bien intégrés et réalisés (alors que le 2 pêchait clairement sur ce point).
Le scénar est simple(-iste) c’est vrai, mais ce film, qui a eu un parcours assez chaotique, n’est visiblement pas là pour le prix Goncourt.
En bref : un divertissement de qualité
Le moins bon pour moi, c’est le 2.

9 septembre 2013 à 00:09 | Par DINOSOR

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage