Critique de film

Intrusion: Ties that Bind

"The ties that bind"
affiche du film
  • Genre : Thriller - Serial killer
  • Année de production : 2006
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Terry Ingram
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h50
  • Scénariste : Andy Callahan
  • Musique : Clinton Shorter
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Nicole de Boer, Brian Krause, Sonya Salomaa, Françoise Robertson, Dean Marshall, John Maclaren, Paula Shaw, Robinne Fanfair,...
  • Récompenses : Aucune

Mariés depuis peu, Megan et Dave partagent une grande et belle demeure, équipée de tout le confort. Mais des difficultés financières viennent contrarier leur bonheur. Refusant de diminuer leur train de vie, ils décident de louer une partie de leur vaste demeure. Leur petite annonce suscite l'enthousiasme et, bientôt, leur choix se porte sur une certaine Courtney Allison, une belle jeune femme dynamique et épanouie. Mais Dave, souvent absent du fait de son métier de chirurgien, constate que la locataire joue un double-jeu. En effet, il estime que Courtney est un peu trop proche de Megan. Le climat se tend et le jeune couple décide de l'expulser. Mais la loi est du côté de Courtney...

Les critiques à propos de ce film

Intrusion : Ties that Bind - Téléfilm fade !
Par : Quentin Meignant




Sur la pochette de ce DVD, nous pouvons lire : "Une oeuvre comparable à Fenêtre sur Pacifique" ! Rien que ça ! Annonçons-le d’entrée, le brouillon que nous sert ici Terry Ingram n’a rien à voir avec le très bon métrage de John Schlesinger (avec l’excellente Mélanie Griffith, Michael Keaton et Matthew Modine) !

En effet, il est clair que même si le scénario (c’est du vu, re-vu et re-re-vu) est plutôt convaincant, il n’en est rien de tous les autres éléments de ce film ! Rien n’est à la hauteur des promesses placées, il est vrai, à un niveau qu’un médiocre comme Ingram ne peut atteindre. Le réalisateur américain ne compte en effet qu’une vingtaine de participations à des séries du genre de Sydney Fox, l’aventurière ou encore La femme Nikita ! C’est un peu peu pour se prendre pour John Schlesinger !

Bref, cela fait très mal au téléfilm de ne pas avoir respecté ses engagements. Pire, on dirait que le tout a été filmé avec un appareil photo numérique, tant la qualité de l’image fait penser aux films érotiques à deux francs qui passent le soir pour des ados "agités de la couette" ! Après avoir entendu les premières notes de musique, notre opinion est déjà faite ! Rien ne viendra jamais au secours d’un film qui sombre dès les premiers instants. L’ambiance érotique continue pendant 1h50 avec, soit lumière tamisée, soit plein air filmé en amateur ! Bref, rien de bien glorieux !

La prestation des acteurs est à la hauteur de l’ensemble, c’est-à-dire tout simplement nulle part ! Nicole de Boer, pourtant héroine de Dead Zone (tant dans le film de Robert Lieberman, remake de celui de Cronenberg, que dans la série qui en est tirée), est horripilante dans son rôle de gentille trop gentille ! Brian Krause, interprète de Léo Wyatt dans la série Charmed, est lui aussi en dessous de tout, tandis que Sonya Salomaa fait sombrer l’ensemble dans une pseudo-séduction (limite film érotique encore une fois !) bidon ! Néanmoins, cette dernière a le mérite d’être plus où moins crédible en psychopathe et arrive tout de même à nous donner quelques frissons...

A noter tout de même en faveur du téléfilm que le dénouement est bien agréable à suivre pour le spectateur qui a tenu le coup si longtemps devant un si piètre spectacle ! Certes, ce n’est pas du grand art mais le final passe bien !

Un film qui aurait donc pu se retrouver avec une étoile pour son final sympathique mais qui en récolte ZÉRO pour nous avoir menti sur sa qualité et promis un niveau dont il est très très loin !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage