Critique de film

pub

Intruders

"Intruders"
affiche du film

Bien qu’ils appartiennent à des mondes culturellement et géographiquement distincts, deux enfants, Juan (Izán Corchero) en Espagne et Mia (Ella Purnell) en Angleterre, reçoivent chaque nuit la visite d’un intrus sans visage, un individu terrifiant qui cherche à prendre possession de leur être. Sa présence devient de plus en plus oppressante, s’immisçant petit à petit dans leur quotidien et celui de leurs proches. L’angoisse atteint son paroxysme quand leurs parents deviennent eux aussi témoins de ces apparitions.

pub


Trailer - Intruders (2011)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique d’Intruders - Chassez les intrus
Par : Damien Taymans

A bien y regarder, on pourrait presque considérer Intruders comme une œuvre-synthèse quelque peu prématurée de la carrière à peine naissante de son auteur, Juan Carlos Fresnadillo. Un auteur qui a d’ailleurs opéré une certaine distance, fournissant la matière principale du script (les grandes lignes) à deux scénaristes, Nicolas Casariego et Jaime Marques, chargés d’abouter avec habileté les deux fils rouges déterminés. Deux histoires de spectres, deux récits mettant en scène une histoire quasi similaire, celle d’un enfant persécuté par un boogeyman baptisé Sans visage, être difforme encapuchonné, et d’un parent sur-protecteur qui s’échine à libérer leur progéniture des griffes de ce monstre tapi dans l’ombre. A l’image du Sans visage, Fresnadilloessaie avec Intruders de trouver son identité propre. Techniquement, le cinéaste hésite entre les expositions sobres et celles, prétentieuses, où pointent sans raison quelques mouvements plus travaillés, expédiant la caméra à plusieurs mètres de hauteur pour mieux capter le vide. Au niveau du ton même, l’Espagnol se fourvoie : ses victimes enfantines se retrouvent coincés dans une névrose pré-fabriquée, au beau milieu d’un conte de fées sanguinaire transformé en un cauchemar indécis, à l’instar de la créature sans visage mesurant chacune de ses interventions nocturnes pour mieux apprivoiser une angoisse qui ne naît jamais véritablement.

œuvre sans peur et sans accroche, Intruders s’égare dans les méandres d’une narration complexe où une famille modèle anglaise et une autre monoparentale espagnole se partagent l’affiche : le parallèle notamment cultivé sur une bonne partie du métrage, avant que les deux récits, sans surprise, ne s’imbriquent, relève de la caricature grossière. La mère ibère, croyante par tradition, se réfugie dans la bigoterie pour éloigner le démon quand les rigides anglo-saxons, cartésiens par choix, préfèrent à la soutane les analyses froides d’un psychiatre. Ces modèles élémentaires pâtissent du désintérêt des particules qui les composent ; sans caractérisation claire, les paternels passent au mieux pour des névrosés, au pire pour de dangereux manipulateurs qui empoisonnent leur marmaille avec des légendes traumatisantes. Louable sur papier, cette thèse souffre sur pellicule du manque de recul imposé par les auteurs : envisagé à hauteur d’enfant, le trauma souffre d’un excès de naïveté quand d’autres auteurs (Troy Nixey et son Don’t be afraid of the Dark, Guillermo del Toro et son Echine du diable) privilégient l’altitude pour esquisser une peinture plus mûre des terreurs enfantines.

Pour ce film qu’il considère comme son plus personnel, Fresnadillo a tenté, comme ses personnages d’Intacto, de se faufiler à l’aveugle entre les ornières. Intruders, sorte d’hommage bâtard à deux esthétiques, deux sensibilités aimées et assumées (celles de l’Espagne et de l’Angleterre, ses terres d’asile), effectue un grand écart périlleux à défaut d’être impressionnant. Clive Owen joue au funambule dans le rôle de ce père contaminateur quand Carice van Houten et Daniel Brühl composent comme ils peuvent avec les silhouettes dont ils écopent. On aura vu, au final, intrusion plus anxiogène...


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Go Goa Gone
2013
affiche du film
The Apostles
2013
affiche du film
Miss Christina
2013
affiche du film
Aux yeux des vivants
2014
affiche du film
Vampyre Nation
affiche du film
The Machine
2013
affiche du film
Les Aventures extraordinaires d'un apprenti détective
2013
affiche du film
The Zero Theorem
2013
affiche du film
Zombie TV
2013
affiche du film
Albator, Corsaire de l'Espace
2013

Concours

Sondage