Interviews

Interview de Xavier Gens (post-NIFFF)

9 juillet 2008 | Par : Damien Taymans

Réactions de Xavier Gens, membre du jury international du NIFFF 2008






Le NIFFF 2008 vient à peine de se clôturer. Avec son lot de bonnes surprises et d’émotions fortes. C’était l’occasion pour nous de poser quelques questions à Xavier Gens, membre du jury international, magnifique compétition qui a vu Sleep Dealer s’imposer...

Quelle est ton impression générale sur ce NIFFF 2008 en tant que juré ?

Nous avons vu beaucoup de films, des bons, des très bons et d’autres moins bien mais avec beaucoup de talent malgré tout.
La position de juré dans un festival est très difficile, parce que l’on doit juger des films entre eux et ceux-ci ne correspondent pas forcément au goût de chacun. Je pense qu’un autre Jury aurait donné les prix à d’autres films. C’est très subjectif. En tout cas c’était une super expérience et c’est un vrai marathon cinématographique. Se taper un slasher à 10h du mat c’est finalement pas si mal.

Es-tu en parfait accord avec l’ensemble du palmarès ?

Je n’étais pas particulièrement pour SLEEP DEALER, mon favori étant LET THE RIGHT ONE IN, C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a deux mentions spéciales du jury. Je trouve ce film incroyable. Mais finalement je me suis rangé derrière la décision de Joe Dante, Jens Lien et Lucius Shepard parce que c’est vrai que l’aspect politique est important. Que ce que le metteur en scène fait passer comme message dans son film est très fort et fédérateur. Et qu’il y a des idées de mise en scène incroyable. SLEEP DEALER mérite amplement son prix. Il faisait partie des films préférés de chacun, mais pour moi il n’était pas en première position. Tout est très subjectif je vous dis.

Un film qui ne se trouve pas dans le palmarès et qui t’a néanmoins touché ?

J’ai beaucoup apprécié SHIVER du réalisateur de FAUSTO 5.0 et SUKIYAKI WESTERN DJANGO de Takashi Miike. Je trouve énormément de qualité dans ces deux films, mais comme ils vont jouir d’une sortie digne de ce nom, nous avons préféré privilégier des films dont l’accès aux salles sera plus compliqué.

Comment étaient les relations avec les autres membres du jury ?

Très bonnes, nous nous entendions très bien et avons assisté à toutes les projos avec le public, c’était très agréable. Joe nous racontait ses expériences avec les studios américains en nous mettant en garde pour ne pas tomber dans certains pièges. Il était très sympa et c’est un sentiment étrange que de partager une telle expérience avec quelqu’un que l’on admire depuis l’enfance, j’étais très impressionné. C’est une personne vraiment très sensible aux autres. Jens est plus de ma génération, c’est un mec super cool aussi. Et Lucius est vraiment cool également, un globe-trotter babacool, il me faisait penser à Obiwan Kenobi et Chewbacca réunis en une personne.

Une rencontre en particulier ?

Forcément les membres du jury avec qui j’ai passé des moments formidables, Jaume Balaguero que je connais depuis un moment déjà et qui est vraiment super cool aussi. On s’est fait un petit déj’ où l’on parlait à la fois anglais, espagnol et français c’était très drôle. Maitre Nakata avec qui j’aurais aimé parler plus longtemps mais nous n’avons pas vraiment eu l’occasion. Croiser Romero fut aussi une rencontre très étonnante pour moi.

Et sinon toute l’équipe du NIFFF qui a fait un travail d’organisation formidable, ils étaient vraiment mortels.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage