Interviews

Interview d’Emmanuelle Escourrou (Lady Blood)

8 octobre 2008 | Par : Damien Taymans

17 ans après...

Actrice principale du film original de Robak, Emmanuelle Escourrou, remplie de nostalgie, décide de remettre en chantier une séquelle au film dix-sept années après avoir manger une partie du cou d’Alain Chabat. Réalisé par Jean-Marc Vincent (Wolfpack), le film sortira sur nos écrans en cette fin d’année. Nous nous sommes entretenus avec Emmanuelle afin de vous donner un avant-goût de ce film-événement...

Bonjour Emmanuelle ! Remise de ton accouchement douloureux du monstre dans Baby blood ?

Très bien remise de mon accouchement douloureux de "Baby blood ", le
second accouchement, celui d’écrire la suite, a été un peu plus long
mais sans douleur, juste du plaisir d’imaginer une suite 17 ans après !

Goûter la chair d’Alain Chabat, une expérience unique ?

Ce fut un vrai bonheur de rencontrer Alain Chabat sur le tournage
de"Baby Blood". À l’époque, c’était, je crois, son premier rôle au
cinéma, et il était fan de films gore et de films de genre ! Donc
participer au premier film gore français, l’excitait beaucoup ! C’était une belle rencontre, on a beaucoup ri et l’embrasser, je dois
dire, n’était pas du tout désagréable !!

Comment t’est venu le déclic d’entamer l’écriture d’une suite à Baby blood ?

L’idée d’une suite à "Baby
Blood" m’est venue lorsqu’un journaliste m’a contacté pour
m’interviewer pour le bonus du dvd de "Baby Blood" qui sortait chez
studio Canal. C’était 15 ans après la sortie du film, donc après autant d’années, il fallait raconter le tournage, les anecdotes le travail
avec Alain Robak, etc... À un moment dans l’interview, je dis spontanément
que j’adorerais en tourner la suite ! Quelques mois plus tard, je reçois
quelques dvd et je regarde les interviews dans le bonus. Puis, en
écoutant attentivement l’interview d’Alain Chabat qui dit qu’il devrait
y avoir en France plus de films de genre, en m’écoutant dire que
j’aimerais tourner la suite, et la sortie plus que tardive du dvd
de "Baby Blood", j’en conclus qu’il fallait écrire la suite !

Quelles ont été les différentes phases d’écriture du script ? Vous
étiez trois co-scénaristes je pense...

En 1989, année où nous avons tourné "Baby Blood", Alain Robak et moi-même étions plutôt en avant-garde, et le film de genre, surtout le gore n’avait pas une très bonne réputation ! Je pense d’ailleurs avoir été la première actrice à tourner dans ce genre de film en France. Bref,
comme j’écris depuis de nombreuses années, je me suis lancée dans
l’écriture de "Lady Blood". J’ai écrit toute seule d’abord, un
séquencier, toute l’histoire sans les dialogues puis, j’ai rencontré
par le biais d’Eric Porcher, Jean-Marc Vincent et Hubert Chardot.
Jean-Marc Vincent avait réalisé des courts-métrages qu’il m’a montrés,
j’ai trouvé que son travail pouvait bien correspondre à l’ambiance de "Lady Blood", et en plus humainement cela collait, ce qui est essentiel. Il m’a présenté Hubert Chardot avec qui j’ai travaillé les versions
suivantes du scénario. Jean-Marc a également participé à l’écriture,
essentiellement dans les scènes d’actions et a apporté sa vision de
metteur en scène. Le trio a très bien fonctionné dans l’écriture et
le travail car chacun a enrichi l’autre et il n’y avait aucun
problème d’égo.

Comment a évolué le personnage de Yanka de 1989 à maintenant ?

J’ai été extrêmement attentive à la construction de chaque personnage et à l’évolution de mon personnage Yanka qui 17 ans après, était devenue une femme, et une maman. Très prise dans son métier (Capitaine à la SRPJ) et qui va revivre un vrai
cauchemar. C’était très important pour moi, qu’il n’y ait pas que de
l’action et des scènes sanglantes, même s’il fallait qu’il y en ait de
par le sujet du film et le fait que c’était la suite de "Baby Blood",
mais, il fallait construire le scénario davantage comme un polar, un
thriller psychologique et fantastique. Donc, en dehors des enquêtes de
Yanka et des scènes de meurtres, il était important de montrer sa vie
de famille, son mari Paul , sa fille Carla, ses collègues de travail.

Soucieuse d’une crédibilité, il fallait faire exister des personnages
qui retranscrivent quelques situations de "Baby Blood" pour la
compréhension des spectateurs." Lady Blood "est donc bien la suite de "Baby Blood"

Alain Robak, Jean-Marc Vincent, même combat ou existe-t-il de grosses différences entre les deux réals ?

La façon de tourner, le travail avec les acteurs est
différent puisque le regard n’est plus le même. Alain Robak et
Jean-Marc Vincent ne travaillent pas du tout de la même manière. Alain
Robak était très présent avec les acteurs, il y avait des répétitions. Jean-Marc non par choix mais par obligation, n’a pas pu répéter. Le
tournage de "Lady Blood" a été un vrai challenge puisqu’il s’est
tourné en 29 jours dans des conditions plus que Rockn’roll mais,
c’était ce qu’il fallait pour ce film, je crois.

Retrouve-t-on cette fameuse voix-off qui personnalisait le monstre ?

En ce qui concerne la voix-off, je ne dévoilerais rien ! Surprise !!

D’autres projets en vue, cinématographiques ou autres ?

En ce moment, j’ai deux projets, l’un au théâtre, et l’autre au cinéma puisque je viens de terminer l’écriture d’un autre long-métrage.

(Interview réalisée par Damien)

Souvenez-vous...Baby Blood (1989)

Commentaires

Je connais toute la génèse de cette histoire et l’actrice principale Emmanuelle Escourrou ! J’ai lu le scénario et Emmanuelle voulait même que je rencontre JM Vincent pour le casting ! Finalement il a pris un ami à lui je crois pour le rôle ! je préfère ne pas le citer tellement il est nul !! mais je trouve pourri de l’avoir trahie à ce point ! j’ai vu le film, ça n’a + rien à voir avec le scénar qu’elle m’a fait lire et en + aucun amour de filmer les acteurs. Emmanuelle est pourtant une grande actrice !! quel gachis ! jamais je ne travaillerais avec ce producteur de chez Alterego films ni ce réalisateur ! ils sont incompétents !! D’ailleurs, je pense qu’ils ne travailleront plus jamais !!

29 septembre 2009 | Par Ange

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage