Critique de film

pub

Horseman (The)

"The Horseman"
affiche du film

Alice rencontre Christian qui la prends en stop et ils décident de faire un bout de chemin ensemble. Ce qu'Alice ignore, c'est que Christian est à la recherche des membres d'une équipe de tournage de film X, à la suite duquel sa fille décéda d'une overdose. Ils se retrouvent alors pris dans une spirale de violence que personne ne pourra arrêter.

pub


Trailer - The horseman (2008)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de The horseman - I think my dad’s gone craaaazy
Par : Maureen Lepers

Premier long métrage de l’australien Steven Kastrissios, The Horseman s’applique à conjuguer deux tendances. En racontant l’histoire d’un père qui, brisé par le chagrin, entend venger sa fille des producteurs et acteurs pornos qui ont causé sa perte, le film lorgne à la fois du côté du revenge movie hardcore et du road movie, censé permettre la rédemption.

Un père vénère, une grande route, un van, des rednecks bourrés au kangourou et une boîte à outils, tels sont les actants qui se croisent et se nouent dans The Horseman. En empruntant au principe du revenge movie sa grammaire et ses codes les plus basiques, Steven Kastrissios entend logiquement plonger son spectateur en plein cœur du tourbillon de violence qui anime son personnage principal. A la brutalité de la douleur induite par le deuil, se substitue une violence graphique des plus soignées. Il est vrai, The Horseman jouit en creux d’un équilibre champ / hors champ des plus virtuose, et c’est d’ailleurs sa principale qualité. Refusant de céder à la facilité du torture porn, le réalisateur s’autorise par là même un glissement de genre : c’est justement parce que son film ne plonge pas à bras le corps dans le gore qu’oblige normalement le revenge movie qu’il peut se permettre de se confronter à une autre grammaire, celle du road-movie. L’intérêt du long métrage nait donc de cette dualité : c’est entre le rythme frénétique de la torture, et celui plus paisible de la quête de soi qu’il trouve son équilibre, et ouvre ainsi de nouvelles portes. Il s’agit, pour le cinéaste, de faire se rencontrer l’instinct de la vengeance et la réflectivité de l’introspection, l’animalité et l’intellect – les deux faces antagonistes de l’être humain en somme. Indubitablement, c’est parce qu’elles s’opposent viscéralement, en termes non seulement de contenu, mais aussi et surtout en termes de cinéma, aux séquences rédemptrices, que les séquences de massacre propres au genre peuvent prendre de l’ampleur.

Pour autant, l’application de ce principe ne trouve pas véritablement de résonance. Ce qui frappe en premier lieu dans The Horseman, c’est l’arrogance absolue avec laquelle le metteur en scène entend mettre son concept en images. Obnubilé, sûrement, par le souci de contrer le désastre visuel que pourrait être son petit budget, Steven Kastrissios multiplie les contrastes et autres soit disant fulgurances graphiques qui en définitive, manquent à acheter l’adhésion du spectateur, et transforment le film en un manifeste poseur et consensuel, voire carrément moralisateur dans son dernier quart d’heure.

Alors qu’il aurait pu puiser toute sa force dans la dualité susmentionnée, The Horseman est plombé par la soif de cinéma de son réalisateur, qui a vu trop grand, au mépris de l’inscription, dans les genres qu’ils exploitent, de ses personnages et de son récit - et de ce que ceux-ci supposent en termes dramatiques. Projet louable, certes, le film cède cependant sous le poids d’un traitement poussif, et en sa qualité d’objet hybride raté, agace prodigieusement. Dommage.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage