Critique de film

pub

Flash Gordon

"Flash Gordon"
affiche du film

Quittant la terre, le Dr Zarkov, Flash Gordon et Dale Arden tombent entre les mains de Ming, empereur de la galaxie Mongo, qui ordonne l'exécution de Flash Gordon. Mais celui-ci est sauvé par la fille de Ming, Aura, qui le réserve pour Cythère, lieu de ses plaisirs secrets. S'appuyant sur les hommes-oiseaux et le prince d'Arboria, Flash Gordon triomphe de Ming.

pub


Trailer - Flash Gordon (1980)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Flash Gordon - Point d’éclair
Par : Damien Taymans
Tags : Extra-terrestres, Super-héros

Flash Gordon, athlète célèbre, est emmené de force avec Dale Arden par le docteur Zarkov afin de sauver la planète Terre des envahisseurs extraterrestres. Ils atterrissent sur la planète Monog, dominée par le tyrannique empereur Ming…

Flash Gordon, (aka Guy l’Eclair, somptueuse traduction française, vous en conviendrez) voit le jour en 1933 sous les mains expertes d’Alex Raymond sous la forme de bande dessinée. Avec le temps, le héros connaîtra différentes adaptations fluctuant entre fidélité et extravagances : un triptyque cinématographique dans les années 30, deux séries télévisées et même une version parodique éroticoquine dans le Flesh Gordon de Benvéniste et Ziehm. Lorsque Dino de Laurentiis décide de s’emparer d’un des plus célèbres héros de comics, c’est à coups de dollars que ça se gère. Des billets vertes largement dépensés pour accueillir un casting digne de ce nom : Ornella Mutti, Max Von Sydow, Timothy Dalton (pré 007). Malgré les moyens déployés et une ambition clairement affichée, le résultat est loin d’être celui escompté et, après un flop financier, le métrage n’est devenu avec le temps qu’un résidu nanardesque que l’on contemple avec une poignée de tomates en main, prêts à balancer sur le pauvre téléviseur de grand-mère en espérant toucher l’un ou l’autre Monogien…

Confiés à Danilo Donati, qui a collaboré sur plusieurs films de Fellini dont le splendide Amacord, les décors plongent d’emblée dans l’univers de la bédé originelle, noyant les héros sous des brassées de coloris incompatibles, créant les arrière-plans à partir de peintures filmées et ne lésinant pas sur les tons flashys, excellent paronyme du héros-titre. Si l’expérience de Benvéniste et Ziehm était on ne peut plus kitch, celle de Mike Hodges, curieux choix puisque le métrage constitue sa première incursion dans le genre, l’est tout autant. Evoluant dans des décors improbables, noyés dans une démesure visuelle sans bornes, les personnages ne dénotent pas et s’intègrent aisément, costumes et physiques obligent, à l’ensemble.

La faune est des plus singulières : un Flash bodybuildé fadasse (rôle confié à Sam J. Jones, d’habitude confiné à d’autres prestations moins reluisantes), un empereur Ming déjanté (incarné par un Von Sydow cabotineur), un acolyte androïde lèche-bottes patenté, une fille impératrice chaudasse, un prince d’une obscure planète végétale (Dalton, le seul à tenir la dragée haute). Quelque peu étonnés de se retrouver dans cette aventure aux 35 millions de dollars, les personnages vivent l’action à 100 à l’heure, crapahutent quand les envies de stupre pointent le bout de leur nez, s’agitent lorsque le scénar’ l’exige et, entre temps, se lancent dans un concours de la plus mauvaise réplique (mention spéciale aux vers vers perforants) pour séduire assurément les amateurs de nanars bisseux.

Kitch à souhait, débridé à outrance, Flash Gordon n’est qu’une transposition peu respectueuse du comic book originel. Si comme le dit l’adage, l’argent ne touche pas nos facultés olfactives, il a parfois tendance à nous encombrer les mirettes.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 23548 photo 23549 photo 23550 photo 23551 photo 23552 photo 23553 photo 23554 photo 23555
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage