Critique de film

pub

The End

"Fin"
affiche du film

Fin met en scène le rassemblement d’amis qui ne se sont plus vus depuis des années. Cette rencontre a lieu dans une maison isolée dans les montagnes espagnoles. Si rien ne semble avoir changé et que les moments de délire se multiplient, un épisode trouble du passé ne tarde pas à refaire surface et à hanter les participants à ce qui devait être une fête...

pub


Trailer - The End (2012)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de The end - On reste sur sa fin
Par : Damien Taymans
Tags : BIFFF 2013

Lauréat du Prix du Jury (ex-aequo avec Berberian Sound Studio) du dernier festival de Gerardmer, The end part d’un refrain seriné ponctuellement par les fidèles nostradamiens peu regardants sur la procrastination des théories de leur gourou, à savoir la fin du monde, avec son lot de tsunamis, de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques. Mais Jorge Torregrossa ne disposant pas des budgets de Roland Emmerich doit abandonner tout le barnum traditionnel des catastrophes naturelles et envisager un autre angle pour évoquer l’épée de Damoclès pesant au-dessus de nos têtes depuis des lustres (eux-mêmes souvent au-dessus de nos caboches d’ailleurs). Sobrement, l’Espagnol crée une œuvre davantage atmosphérique que spectaculaire et la barde du simple mot "Fin", judicieusement transformé pour son exploitation francophone en The end...

Et comment résister à l’occasion de fêter l’événement par un pot de départ en compagnie des êtres qui nous sont chers ? A l’instar de Juliette Nourredine et de Jacques Brel imaginant une ultime cène mortifère, Torregrossa opte pour une réunion d’anciens potes d’enfance dans les Pyrénées qui se transforme, à mesure que la tension monte et que la drogue circule, en un règlement de comptes où chacun en prend pour sa pomme. Mais, avant de déterminer lequel pisse réellement le plus loin, il convient de s’attarder sur un autre détail : l’électricité ne répond plus, bientôt suivi par les bagnoles et les portables. Puis, y a aussi tout le voisinage qui semble s’être engouffré dans le chassé-croisé des autoroutes vu que leurs bicoques sont toutes abandonnées. C’est moi ou y a comme une odeur de fin du monde...?

Intrigant, le récit se garde bien de fournir d’emblée au spectateur une grille de décodage : selon une dynamique précise et parfaitement rodée, les événements étranges surviennent et déciment l’équipée sauvage partie faire du "hike" dans la région à la recherche d’âme qui vive. Plongé dans l’immensité de décors vertigineux, égaré face à l’incompréhensible, il ne peut désormais que se laisser embarquer dans ce voyage au bout de l’enfer apte à faire chavirer le plus ouvert des cartésiens, jusqu’à ce qu’une tentative de justification cosmo-philosophique ne vienne entacher une intrigue trouvant justement son fondement dans le mystère qu’elle cultivait.

The end est une première conversion réussie pour Torregrossa qui réussit à susciter l’angoisse à partir du néant (zéro effet spécial au compteur) et à renouer avec l’inquiétante étrangeté chère à Poe. Une carte de visite dépaysante pas dénuée de défauts (tout, jusque la caractérisation, fonctionne a minima) mais au scénario habile et à la photographie soignée.


Commentaires sur le film

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Personnellement, j’ai été conquise par ce film, bien loin des grosses machines indigestes (et leur lot de bestioles ridicules ou écoeurantes) réalisées sur le même thème, à savoir The end of the world. Ici, pas d’hémoglobine, mais un suspens qui ne perd jamais de son tonus grâce aux relations entre les personnages et au paysage, premier acteur de ce huit-clos d’extérieur ! Bref, de la belle angoisse mise en scène avec finesse et brio. Si la toute fin laisse effectivement un vague sentiment d’inachevé (!), le reste mérite vraiment le détour : de quoi donner l’envie d’effectuer un pélerinage sur les lieux du tournage en Espagne...

12 mai 2014 à 12:05 | Par julia49

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 36765 photo 36764 photo 36763 photo 36766 photo 36767 photo 36768
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage