Critique de film

pub

Feast

"Feast"
affiche du film

Dans un bar perdu au fin fond du Texas, la soirée se déroule paisiblement quand brutalement, la nuit tourne au cauchemar. A quelques pas de là, des créatures mutantes, affamées, se sont échappées d'une base de recherche militaire... Et elles ont faim de chair humaine...

pub


Trailer - Feast (2006)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Feast - Carrément jouissif
Par : Damien Taymans

La téléréalité a pris une ampleur démesurée dans nos sociétés occidentales. Aux Etats-Unis existe une téléréalité intitulée Project Greenlight : l’émission, produite par Ben Affleck et Matt Damon, consiste à trouver un scénario original signé par un amateur et un réalisateur novice pour s’atteler au projet. En cette année 2005-2006, le thème est le film d’horreur. Du coup, Wes Craven rejoint la bande et produit également le film. Le réalisateur est John Gulager, fils de Clu Gulager, habitué à œuvrer dans les films d’horreur en tant qu’acteur.

Malgré un scénario pour le moins absurde, le métrage vaut vraiment le coup d’œil tant il le traite avec sérieux et minutie. Sorte de croisement entre Une nuit en enfer et Evil dead, Feast est un produit brut, fatal dont on ne sort pas indemne. Mise en scène à l’ancienne, gore violent, horreur baroque, humour décalé, tous les ingrédients sont présents pour que tous les spectateurs y trouvent leur compte.

Du gore en veux-tu en-voilà avec des scènes d’un crado sanguinolent qui n’est pas sans rappeler le Braindead de Jackson. Un œil arraché, des bras détachés, une tête décapitée, des personnages éventrés : un étalage archi complet de ce qui se fait de pire dans l’art de dégoûter. Le tout saupoudré d’un humour irrésistible qui nous régale à tout moment : des monstres qui forniquent, une queue de monstre coupée, des laïus ridicules, des situations dignes des plus grands vaudevilles. De l’horreur, de la distraction, c’est du tout bon !

Sauf que, la qualité du métrage ne s’arrête pas là. Gulager, en jeune premier, parvient à bluffer tout le monde. Empruntant des clichés aux films d’horreur les plus célèbres (l’avancée de la caméra dans les bois d’Evil dead, des zombies à la Romero), le réalisateur s’amuse aussi à détourner les règles du genre en proposant des scènes inoubliables. Les exemples sont légion dans le film pour témoigner du génie du jeune promu.

Une présentation extraordinaire de tous les personnages où nous sont brièvement déclinés leur surnom (répondant aux stéréotypes les plus communs : le héros, le barman, …) ainsi que le temps qu’il leur reste à vivre (sous forme humoristique). Un héros brièvement présenté qui bassine tout le monde en déclamant qu’il est celui qui va les sauver qui meurt dans les cinq minutes. Une héroïne qui est censée tenir plus longtemps que le héros. Un personnage déluré qui se perd en discours moralisateurs mais craque quand la bagarre commence. Une blonde qui ose enfin s’aventurer en dehors du bar pour… se casser et laisser tous les autres se faire bouffer. Des survivants qui ont du mal à démarrer la voiture lors de la scène finale. Et puis, face à ces personnages grossièrement dépeints une bande de monstres qui ne pensent qu’à tuer et baiser… Un véritable régal durant une bonne heure et demie dans un rythme trépidant agrémenté de ses éjaculations sanguines incessantes.

Seule zone d’ombre : un recours trop exagéré aux tremblements de la caméra portée à l’épaule qui, si elle rappelle celle de Sam Raimi, entache quelque peu l’ensemble de la mise en scène par son utilisation excessive.

A voir absolument…

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 23021 photo 23022 photo 23023 photo 23024 photo 23025
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage