Critique de film

pub

Les Evadés de la Planète des Singes

"Escape from the Planet of the Apes"
affiche du film

Cornélius et Zira parviennent à retourner vers le passé, et débarquent au 20e siècle à Los Angeles. Ils y subissent les mêmes tourments que Taylor sur la planète des singes, et découvrent petit à petit quels événements conduiront à la fin de la civilisation humaine et à la domination simienne...

pub


Trailer - Les Evadés de la Planète des Singes (1971)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Les évadés de la planète des singes - Charnière grinçante
Par : Damien Taymans
Tags : Singes

Incombe à Paul Dehn, déjà chargé du scénario de l’épisode précédent (Le Secret de la planète des singes) la délicate mission de réaliser un traitement pour un troisième volet. Délicat car le dénouement du film de Ted Post, à savoir l’anéantissement total de la planète Terre par le biais de l’arme atomique, n’offre aucune alternative. La parade de Dehn est aussi prodigieuse que capillotractée : faire revenir Cornélius et Zira, les deux chimpanzés scientifiques des deux premiers épisodes, dans leur passé et, donc, dans notre présent. En l’occurrence, l’année 1973. Une navette spatiale américaine amerrit donc au large de la Californie, l’opercule de l’engin s’ouvre et sortent trois astronautes qui ne sont autres que des singes. Une fois l’explication du voyage spatio-temporel et deux-trois autres incohérences narratives (comment Milo a-t-il pu réparer et mettre en marche le vaisseau, vu les connaissances rudimentaires que possèdent les singes de la fin du 40ème siècle ?) gobées, il convient d’admettre que la base du script permet de remettre à flots une franchise que tout le monde croyait condamnée.

L’inversion des rôles prônée par Dehn suffit à alimenter le récit de ce troisième épisode et, par extension, à servir les histoires des deux volets suivants. Scénaristiquement d’ailleurs, Les évadés de la planète des singes livre d’emblée les clés des deux œuvres à venir puisque sont abordées les questions de la domestication future des singes suite à la disparition des chiens et des chats et de l’esclavage qui en découle (La conquête de la planète des singes) ainsi que la révolte et l’inversion des statuts qui en résulte (La bataille de la planète des singes). Financièrement, le rapatriement du trio simiesque dans l’époque contemporaine entraîne de sérieuses économies : les frais de maquillages se réduisent de manière considérable (trois puis deux acteurs seulement subissent les prothèses de John Chambers) tout comme le budget alloué aux décors.

Plus anthropologique que véritablement politique, Les évadés de la planète des singes agit en miroir par rapport au récit originel (du premier film et du roman de Boulle) : Cornélius et Zira sont analysés par des professionnels (un psychiatre animalier) et soumis aux questions d’une commission puis, par l’entremise du pouvoir médiatique, les deux singes suscitent l’admiration, au point d’être icônisés. Ce ton très léger, en totale rupture avec la noirceur des opus précédents, va s’amenuiser pour tendre au tragique dans le dernier acte sitôt que la commission aura analysé la situation et décidé de l’avortement de Zira, porteuse de celui qui pourrait renverser la race humaine.

Don Taylor (The omen 2), quelques années avant de se charger une autre bataille entre hominidés et bêtes avoisinantes sur l’île du docteur Moreau, assure le minimum syndical en matière de mise en scène avec ce téléfilm de luxe à des années-lumières (en effet !) des superproductions précédentes. Les évadés de la planète des singes, épisode-charnière de la saga simiesque, n’est qu’un habile reflet inversé du premier film qui ne se densifie vraiment que lors de son dernier tiers.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 24902 photo 24903 photo 24904 photo 24905 photo 24906 photo 24907
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage