Critique de film

pub

Earthbound

"Earthbound"
affiche du film

Joe Norman a beau travailler dans un magasin de comics, être payé au lance-pierre et ressembler au geek de base, il n'en est pas moins exceptionnel puisqu'il est aussi le dernier survivant des rebelles de la planète Zalaxon. Obligé de fuir les sbires de l'infâme dictateur Xalador, Joe Norman se trouve contraint au silence afin de ne pas attirer l'attention, du moins, jusqu'au jour où Maria débarque dans son magasin...

pub


Trailer - Earthbound (2012)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Earthbound - La tête dans les étoiles
Par : Quentin Meignant
Tags : Extra-terrestres, BIFFF 2013

Auteur d’Hotel Darklight avec sept autres comparses irlandais, Alan Brennan vient de donner vie à son premier long-métrage en solo, Earthbound, qui a été présenté dans le cadre de la Compétition Méliès lors du BIFFF 2013. Honoré d’une mention spéciale de la part du jury, le métrage a sans conteste été l’une des plus belles surprises du festival. Earthbound met en scène Joe Norman, un véritable geek qui travaille dans un magasin de comics. Mais sa vie, baignée par la science-fiction, est en fait bien réelle : Joe vient de la planète Zalaxon, ce qui, forcément, pose quelques problèmes en matière de relations « humaines ». Muré dans le silence pour éviter que les sbires de l’infâme dictateur Xalador ne lui mette la main dessus, son existence change le jour où la belle Maria entre dans le magasin pour revendre ses vieux livres…

A la lecture du pitch, il est tout naturel de se dire que Brennan a conçu son film comme une simple love story, s’appuyant de surcroît sur la célébrité de Rafe Spall et la présence de la magnifique Jenn Murray. Il n’en est rien car, à force d’intelligence, le cinéaste irlandais parvient à livrer un ensemble des plus convaincants qui rend hommage à la science-fiction et notamment aux œuvres d’Amblin.

L’impeccable duo d’acteurs, qui aide à camoufler le manque de budget et l’absence presque totale d’effets spéciaux, est pour beaucoup dans la réussite de l’œuvre mais l’inventivité de Brennan en matière de scénario permet au film d’acquérir une dimension très spécifique. Faisant croire à un moment à un simple thriller psychologique, le metteur en scène parvient à conserver intacte l’attention du spectateur en disséminant les clés de son intrigue et en gardant de bout en bout le ton léger qui lui réussit si bien.

Un Rafe Spall hors du commun, une Jenn Murray très convaincante, un score incroyablement en phase avec le caractère référentiel de l’ensemble, un humour des plus fins et une intrigue maîtrisée du début à la fin, les qualités de Earthbound sont innombrables. Il reste à espérer que le film d’Alan Brennan sera bientôt distribué en DVD car ce petit film de science-fiction fait la nique à pas mal de très grosses productions.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 38802 photo 38803 photo 38804
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage