Séances

EVENTS - Nuit Halloween 2013

28 octobre 2013 | Par : Damien Taymans

Compte-rendu

Quatre films étaient au programme de cette cuvée Halloween 2013 dans les complexes Imagix tournaisien et montois : Carrie, la vengeance, American Nightmare (remplaçant sur le tard Byzantium dont la copie était absente), We are what we are et Gravity. Côté organisation, si les trop longues attentes entre séances entraînaient inexorablement les moins résistants dans les bras de Morphée et usaient la patience des autres, la soirée fut heureusement pauvre en annonces publicitaires et variée en termes de bandes-annonces (à chaque séance, une pelletée de teasers différents, contrairement aux autres années). Autre gros point positif : deux films étaient présentés dans la langue d’origine au grand dam des jeunots qui étaient parvenus à se frayer un passage dans les salles obscures (certains ont vraiment atteint la puberté dans l’assemblée ?)...

CRITIQUE DES CHRONIQUEURS

We are what we are

Paul Roman - 3/5

Sur un rythme lent, le film met en place une ambiance assez malsaine qui révèle peu à peu le secret honteux d’une famille de l’Amérique profonde. Les plus perspicaces trouveront assez vite l’origine du problème au vu des nombreux indices présentés (de manière plus ou moins grossière par moment). Les autres attendront les dernières minutes où l’on passe de la révélation de cette tare familiale à une dernière scène qui malheureusement, pour moi, frise le ridicule. Comment comprendre une chute où les agneaux deviennent pire que les loups... Un twist remarquable dans un film de ce genre me diront certains ! Peut-être... Mais ici, sans vraiment me l’expliquer, ça ne passe pas. Dommage car avec une autre fin, j’en aurais repris une assiette.

Damien Taymans - 3/5

La première partie du métrage tient en haleine et offre une peinture de l’intégrisme religieux plutôt mordante. Mais progressivement, les personnages se limitent à leurs silhouettes, les émotions s’avèrent feintes, les effets se montrent maladroits (cette scène sacrilège de coït en plein cimetière), la mise en scène est moins inspirée, l’œuvre cède à la facilité (le final grand-guignol dénote avec l’ensemble). We are what we are est à envisager comme une autre proposition du métrage originel qui s’appuie sur une heure brillamment orchestrée avant de se prendre le bout du godillot dans les franges du tapis en s’abîmant dans l’horreur graphique...

American Nightmare (The Purge)

Paul Roman - 2,5 / 5

Le pitch est d’entrée assez intéressant et les questions que l’histoire nous fait nous poser sur notre volonté de sauver notre peau avant celle des autres mêmes innocents semblent très intéressants pendant les premières minutes. Malheureusement, la suite du film s’ankylose et beaucoup d’évènements qui suivront, manqueront de crédibilité et aussi de profondeur. Quant au "méchant-gentil" de l’histoire, il ne faut pas être sortie d’Harvard pour se douter de ce qu’il fera à la fin. Fin qui nous relance sur notre question du départ de savoir si une vie a plus de valeur qu’une autre. Bref, le gros point positif du film est pour moi le questionnement qu’il suscite en nous quant à nos valeurs, mais pour le reste pas grand chose de neuf sous le soleil.

Damien Taymans - 1/5

Un concept fou exploité à moitié, un Ethan Hawke plutôt cabotin, un déroulement capillotracté, une absence de suspense qui fait peine à voir. American Nightmare est sans conteste le pétard mouillé de l’année...

Carrie la Vengeance

Paul Roman - 3,5/5

Ce film qui reprend presque mot pour mot ou plutôt image par image la version de 1976 se laisse regarder avec curiosité. Celle de savoir ce qui sera rajouté ou supprimé par rapport à l’adaptation originale. Et à ce propos, c’est plutôt réussi. En effet, beaucoup de rajouts ou changements renforcent le caractère et les émotions des personnages (sans doute une volonté du réalisateur pour être certain que l’américain moyen comprenne et cerne mieux les personnages) et cela passe plutôt bien. Par contre certaines scènes sont peut-être un peux "too much" , la lévitation finale pour sortir de la salle de la "prom night" ne rajoute rien. Au contraire, cela donne un aspect un peu ridicule totalement inutile. Autre petit bémol pour ma part, celui du choix de l’actrice du rôle principal. Elle a beau être habillée avec les rideaux de la cuisine cousus pas sa mère, Chloë Grace Moretz est à mon gout trop "mimi" au naturel pour jouer une fille aussi perturbée et torturée qui devrait transpirer le mal être.

Damien Taymans - 2/5

Chloe Moretz et Julianne Moore assurent un max dans la peau de ces personnages névrosés quand la mise en scène reprend quasiment à la lettre la réalisation de de Palma. D’où la sempiternelle question : à quoi bon ?

Gravity

Paul Roman - 4,5/5

Houston, on a un problème... Chef-d’œuvre en approche. Ayant vu ce film en 4ème position d’une soirée qui se finissait aux petites heures, sans VO et sans 3D (pour un film qui s’y prête pourtant parfaitement), je pense qu’il est difficile de faire mieux. Une tension continue, des acteurs excellents dans leurs rôles avec un Clooney aux répliques clownesques et une Bullock au top physiquement (pas pris une ride depuis Speed) et étonnamment crédible dans son rôle de scientifique. Une réalisation extra-terrestre avec une manière de filmer bluffante ! Difficile de dire si c’est vraiment comme ça dans l’espace, n’étant ni proche de Dirk Frimout et encore moins de Neil Armstrong mais putain qu’est-ce qu’on s’y croit ! Le prix du voyage spatial n’étant pas encore fixé, autant se faire une toile pour partir dans les étoiles. Une seule réserve pour ma part si je devais en émettre une, la quasi invulnérabilité de l’héroïne dans certaines situations. Allez, je promets qu’en le revoyant en 3D, je mettrai un "reçu 5/5".

Damien Taymans - 5/5

Du jamais vu, du jamais vécu. Cuaron signe coup sur coup les meilleurs fresques SF de deux décennies.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage