Give me five

Douce nuit, sanglante nuit (Silent night, deadly night - 1984)

11 décembre 2011 | Par : Samuel Tubez


La série des Douce nuit, sanglante nuit (cinq films en tout, dont un réalisé par Brian Yuzna et un autre par Monte Hellman !) est un incontournable parmi les films mettant en scène des tueurs déguisés en Santa Claus. Ce premier opus met en scène Billy, adolescent devenu orphelin suite au massacre de ses parents un soir de Noël, et qui, bien plus tard, va voir ses pulsions meurtrières naître alors qu’un nouveau Noël approche… En effet, trop strictement élevé par des nonnes, ce jeune tueur (tout juste 18 ans !) va occire tout ce qui ne lui paraît pas conforme à la morale qui lui a été inculquée. Attaqué par quelque associations parentales américaines qui tentèrent de faire interdire le film à l’époque (ben ouais, Noël c’est sacré, nom de Dieu !), Douce nuit, sanglant nuit perpétue les codes du slasher au rythme plutôt mollasson de meurtres se déroulant la plupart du temps hors champ. Néanmoins, il s’imbibe parfaitement de l’esprit de Noël en n’oubliant évidemment pas au passage de taper sur la religion. En bonus, on peut y apercevoir la frétillante Linnea Quigley juste avant son explosion (de t-shirt) dans Le Retour des morts-vivants. Miam !

Accueil Page 1 Page 3 Page 4 Page 5

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage