Critique de film

pub

Destination Finale 5

"Final Destination 5"
affiche du film

Destination Finale 5 suit un groupe de collègues qui parvient à échapper à l’effondrement d’un pont suspendu grâce à une prémonition. Mais la mort n’aimant pas être en retard, elle va faire en sorte de récolter les âmes de celles et ceux qui auraient dû trépasser. Les survivants vont-ils réussir à trouver une solution pour échapper à leur cruel destin ?

pub


Trailer - Destination finale (2011)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Destination finale 5 - Terminus...
Par : Damien Taymans

"Nouvelles règles, même destination" annonce la tagline de ce Destination finale 5 destinée à amener encore un peu de sang frais à une franchise qui se complait dans le gaspillage d’hémoglobine. Quelques menus changements ont en effet été apportés à une recette jusqu’alors immuable. Une optique stéréoscopique d’abord quand la 3D du précédent opus se limitait aux artifices de parcs d’attractions et, ce faisant, un réalisateur spécialisé dans ce genre de technologie pour avoir accompagné James Cameron sur la plupart de ses réalisations dont Avatar. Le jeu de chaise musicale entamé par David Ellis et James Wong connaît donc un épilogue heureux : la production trouve en Steven Quale le candidat idéal pour boucler la boucle d’une franchise s’essoufflant d’épisode en épisode. Ensuite, ce cinquième volet offre une entorse aux invariables plans de la Grande Faucheuse : les précédentes victimes tentaient simplement de faire sauter leur tour, égrenant dans les jours qui suivaient des chapelets dans l’espoir que la Camarde les ait oubliés. Désormais, les morituri doivent provoquer le décès d’un tiers pour obtenir en gage l’assurance de rester eux-mêmes en vie. Ce changement de règle est explicité par le revenant Bludsworth (campé par Tony Todd), absent depuis le deuxième épisode.

Ces menues transgressions à la mécanique rodée de la saga ne suffisent pas à enrayer l’ensemble de l’horlogerie létale conçue à l’origine par Jeffrey Reddick. Destination finale 5, semblable parmi ses semblables, pousse au max la manette du roller-coaster et entraîne à toute allure le spectateur dans ses eaux ultra-balisées : la présentation des protagonistes, la prémonition de la catastrophe, la catastrophe, la course-poursuite des survivants avec la Mort. Autant d’étapes qui se succèdent dans l’indifférence la plus totale, d’autant que les trépas eux-mêmes paraissent bien fades. Resucées des précédents films, les mises à mort développées par Eric Heisserer (le remake des Griffes de la nuit) ont un désagréable goût le déjà-vu : le cabinet médical reprend du service pour une intervention oculaire peu ragoûtante, les flaques d’eau foisonnent à proximité des câbles électriques, les bouilloires continuent de siffler et les lieux de relaxation (ici un salon de massage) sont des bastions toujours aussi peu sécuritaires pour qui veut contourner les plans de la Mort. Ne s’amusant même plus à déjouer les appréhensions du spectateur, Heisserer enfonce au bélier la porte du macabre et s’ingénie à créer l’effet le plus gore possible.

La spectaculaire séquence d’effondrement du pont constitue le (seul) triomphe de cet ultime volet qui se cantonne ensuite à élaguer et recycler les arguments des épisodes précédents. En guise de consolation, la boucle se boucle enfin ; New Line pourra désormais se consacrer entièrement à ses remakes des classiques de l’épouvante (Vendredi 13, A nightmare on Elm street) sans craindre que la concurrence s’empare du concept des morts en chaîne. La saga Destination finale, après avoir emprunté les sentiers de la perdition le temps de quatre opus, est désormais parvenue à son terminus. Tout le monde descend...


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 24878 photo 24879 photo 24880 photo 24881 photo 24882 photo 24883
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage