Critique de film

pub

The Descent

"The Descent"
affiche du film
  • Année de production : 2005
  • Réalisateurs : Neil Marshall
  • Scénaristes : Neil Marshall
  • Acteurs : Alex Reid, Shauna MacDonald, Nathalie Mendoza, MyAnna Buring, Saskia Mulder
  • Musique : David Julyan
  • Genre : Horreur - Psychologique
  • Pays d'origine : Angleterre
  • Durée : 1h49
  • Budget : 3,5 millions de livres
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Programmation Cinebel
  • Récompenses : Saturn Award du Meilleur film d'horreur en 2007 Nominé aux Saturn Awards de la Meilleure actrice (Shauna Macdonald) et du Meilleur maquillage en 2007 British Independent Film Award du Meilleur réalisateur en 2005 Nominé au British Independent Film Award du Meilleur film britannique indépendant en 2005 Empire Award du Meilleur film d'horreur en 2006 Nominé aux Empire Awards du Meilleur film anglais et de la Meilleure scène en 2006 Evening Standard British Film Award de la Meilleure réalisation technique en 2006 Golden Trailer du Meilleur thriller en 2007

En plein milieu du massif des Appalaches, six jeunes femmes se donnent rendez-vous pour une expédition spéléologique. Soudain, un éboulement bloque le chemin du retour. Alors qu'elles tentent de trouver une autre issue, elles réalisent qu'elles ne sont pas seules. Quelque chose est là, sous terre, avec elles... Quelque chose de terriblement dangereux décidé à les traquer une à une...

pub


Trailer - The descent (2005)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de The Descent - Marshall monte encore d’un cran !
Par : Quentin Meignant

Dog Soldiers avait révélé aux yeux du monde entier l’immense talent du (déjà) maître Neil Marshall. En mêlant habilement survival décomplexé et histoire de loup-garou, le cinéaste avait fait preuve d’une audace invraisemblable pour son premier long-métrage. Celui qui a tant surpris en bousculant les codes revient trois ans plus tard avec un pitch bien plus classique. Six jeunes aventurières en pleine journée spéléo se retrouvent coincées dans la grotte qu’elles visitaient. Un danger vient alors menacer leur vie et la recherche d’une sortie s’assimile très vite au seul moyen de se sauver. Il s’agit donc d’un test grandeur nature pour l’ami Neil que les critiques du monde entier attendaient au tournant. Soit le divin chauve réussissait et s’imposait comme l’un des nouveaux maîtres du genre, soit il se vautrait et entraînait alors avec lui une carrière qu’il avait entamée de manière foudroyante !

Dès la séquence initiale, Marshall choisit la première solution en parvenant littéralement à scotcher : dans une ambiance froide, le réal procède au massacre d’une petite famille de la manière la plus anodine qui soit. Cette scène donne clairement le ton, en usant de toutes les ficelles inhérentes au genre (cadrage qui amène la surprise, mise en scène aux relents gores et émotions fortes lors du réveil de la survivante) et en proposant un rythme rendu malsain par les hallucinations. Ensuite, c’est de la meilleure manière possible que le cinéaste procède à une ellipse amenant la présentation des protagonistes. Ce passage, sans doute le plus ardu pour n’importe quel metteur en scène, est parfaitement maîtrisé par Marshall qui parvient à instiller à l’ensemble une bonne dose de mystère. Entre les souffrances d’une jeune veuve qui a perdu son enfant, la personnalité torturée d’une folle de la cascade et les silences d’une jeune asiatique malfaisante, les questions sont nombreuses et l’ambiance devient lourde.

Ce procédé permet à Marshall de conserver tout l’intérêt du spectateur durant la première partie où des dialogues de qualité nous sont lancés, agrémentés d’une bande originale inquiétante, dans la veine de ce qui se fait de mieux dans le genre. Cette première partie fait place à l’aventure en elle-même : plongées dans la grotte, les jeunes filles commencent à éprouver un profond malaise, renforcé par les traces et bruits mystérieux des décors grandioses. Marshall mise alors sur l’oppression ressentie par les héroïnes pour accélérer petit à petit l’action avant de… faire exploser celle-ci ! Courses effrénées dans les boyaux tortueux et sombres, créatures cauchemardesques sorties d’on ne sait où, Marshall n’épargne rien, balançant à toute vitesse un nombre incalculable de séquences horrifiques jouissant d’un cadrage et d’une mise en scène hallucinants. La lumière feutrée renforce encore l’effet paranoïaque de l’ensemble tandis que le réal s’amuse comme un petit fou à jouer avec tous les éléments qu’il a mis en place. Un peu comme il le fera avec Doomsday, trois ans plus tard, Neil ne laisse aucun temps à la réflexion et soumet de manière généreuse à la limite de la jouissance une action jamais démentie.

Même si certaines séquences, comme le bain de sang, paraissent un peu exagérées et illogiques, l’ensemble tient ses promesses jusqu’à un combat final rondement mené. Malgré un dénouement que l’on espérait peut-être plus traumatisant, Marshall boucle donc un film plein aux qualités scénaristiques et scéniques inébranlables. Un grand moment de cinéma claustrophobique aux accents gores poussés à leur paroxysme. Une véritable fête pour le geek !

Commentaires sur le film

a eviter !!!!!

1 etoiles

daube Daube !

malgré toutes ces récompenses !!! méfiez vous il es loin de le meilleur film qui fait peur .car il faut bien une demi heure si ce n’est plus pour que cela vous réveille...et même après vous vous ennuierais ...
alors ceux qui cherchent des films qui foutent la trouille surtout pas celui la !!!

18 mars 2009 à 08:03 | Par eddy1511
Génial

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Ce film joue sur plusieurs peurs (claustrophobie, peur du noir, de ce que l’on ne voit pas ...) et joue trés bien ....
Trop bien si on tient compte des cris et des sursauts que j’ai eu en regardant le film ....

9 mai 2009 à 16:05 | Par Stephanna
DE LA BOMBE

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Un film aux multiples dimensions, inqualifiable tant MARSHALL maitrise son oeuvre. On ne peut qu’admirer la prestation des actrices mais également toute la dimension psychologique de ce film. Sans pour autant dire que son film est novateur et extrêmement gore, on ne peut qu’être en extase devant la voracité de ces créatures dont on ignore totalement l’origine, d’ailleurs seul point d’ombre du film. Le n°2 d’ailleurs n’en apprend pas plus, ce qui est dommage ! mais malgré çà, la terreur est omniprésente, malgré un démarrage assez long mais essentiel à la compréhension de l’histoire. Bluffant !

28 avril 2010 à 23:04 | Par Cinémaniac
Le premier véritable film d’épouvante ET d’horreur

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Le début nous met déjà dans l’ambiance pesante, angoissante de ce superbe film. Une fois le générique passé, la tension retombe... jusqu’à l’imprévu. C’est alors une montée de terreur qui ne cesse pas - jusqu’à l’apothéose. Peur du noir, autochtones primitifs, quasi invisibles et particulièrement violents, cannibalisme et bien sûr claustrophobie : toutes les peurs sont réunies pour aboutir à un film d’horreur qui devrait être plus connu. A voir !

23 septembre 2010 à 07:09 | Par LordAzrael666
pas le chef-d’oeuvre attendu

3 etoiles

Le film ne tient pas toutes ses promesses. Ce qui m’a beaucoup plus : la caractérisation rapide des personnages ; elles ont ce qu’il faut de vraisemblance et on saisi très vire la nature des liens qui unissent les unes aux autres. Elles meurent d’ailleurs toutes d’une façon "qui leur ressemble", finalement. Ce qui m’a déçu : le look trop humain des créatures, pas assez "extraordinaires" (leur taille par exemple n’est pas du tout adaptée aux déplacements dans les cavernes) et puis le second volet "action" de l’histoire qui est beaucoup trop basique avec les courses-poursuites attendues et l’inévitable personnage émergent du héro - ici l’héroïne- invincible.

25 juillet 2016 à 08:07 | Par Aguirre

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 18792 photo 18793 photo 18794 photo 18795 photo 18796 photo 18797 photo 18798 photo 18799 photo 18800
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage