Festival NIFFF de Neufchatel (Suisse)

Dante, Nakata et Romero au NIFFF

Zoom sur les différents thèmes et personnalités du NIFFF 2008

Joe Dante et Hideo Nakata, deux cinéastes cultes au NIFFF

Joe Dante, réalisateur notamment de Innerspace (L’Aventure intérieure), Gremlins et de deux
épisodes de la série Masters of Horror présidera le Jury International. Le cinéaste américain sera
accompagné de Xavier Gens (France), réalisateur de Frontière (s), de Jens Lien (Norvège), vainqueur
du Narcisse du meilleur film en 2006 avec The Bothersome Man et de Neil Marshall dont le dernier
long‐métrage, Doomsday, est programmé cette année en Open Air. L’écrivain américain Lucius
Shepard, auteur renommé de romans de science‐fiction, viendra compléter ce jury prestigieux.

Réalisateur des redoutables Ring et Dark Water, Hideo Nakata a choisi le NIFFF pour sa première
venue dans un festival suisse. Ce cinéaste novateur est l’instigateur d’un renouveau significatif du
cinéma fantastique japonais. Invité d’honneur de cette huitième édition, il présentera lors de la
soirée de clôture son L Change the World, suite de l’adaptation du manga à succès Death Note.

Une compétition internationale qui allie découvertes et valeurs sûres

Membre du Jury international en 2006, George A. Romero revient cette fois présenter en
Compétition internationale son Diary of the Dead, cinquième volet de la série mythique initiée il y
quarante ans avec La Nuit des morts‐vivants. Egalement à Neuchâtel, l’Espagnol Isidro Ortiz avec
Eskalofrío, thriller maîtrisé et élégant et l’Anglais Paul Andrew Williams avec The Cottage, mélange
explosif de comédie et d’épouvante. Parmi les événements de la sélection 2008, le dernier long métrage
de Takashi Miike, Sukiyaki Western Django, ovni burlesque et furieux, avec une guest star
de luxe en la personne de Quentin Tarantino et le film à sketches Tokyo !, de Bong Joon‐ho, Leos
Carax et Michel Gondry. A noter une grande variété d’origines parmi les 12 films de la Compétition
avec la Suède (Let the Right One In de Tomas Alfredson), la Corée (The Devil’s Game de Yoon In‐ho)
ou encore la Macédoine (Shadows de Milcho Manchevski).

New Cinema From Asia : la Compétition asiatique

Explorant une nouvelle fois la diversité de la production asiatique, la compétition New Cinema from
Asia propose 9 films issus de 6 pays : l’Inde (Om Shanti Om de Farah Khan), la Thaïlande (13 Beloved
de Chukiat Sakveerakul, Sick Nurses de Sirivivat Thospol), le Japon (A Drift in Tokyo de Miki Satoshi),
Hong Kong (Sparrow de Johnnie To), l’Indonésie (Kala : Dead Time de Joko Anwar) et la Malaisie
(Zombies From Banana Village de Mamat Khalid). Une occasion unique de prendre le pouls d’une
production en perpétuelle évolution, entre cinématographies établies et émergentes.

Open Air, an II

Avec une capacité de 600 spectateurs, l’Open air prend de l’envergure pour sa deuxième année.
Constituée exclusivement d’inédits et d’une avant‐première – Get Smart de Peter Segal –, la
programmation navigue entre animation (Chasseurs de Dragons de Guillaume Ivernel et Arthur
Qwak), thriller surnaturel (The Eye de David Moreau et Xavier Palud) et science‐fiction (Doomsday de
Neil Marshall). Cerises sur le gâteau, Ashes of Time, le chef‐d’oeuvre de Wong Kar‐wai est présenté
dans sa version Redux et le cultissime Blade Runner de Ridley Scott dans son Final Cut en présence
de Syd Mead, designer du long‐métrage.

Symposium Imaging the Future et le nouveau prix animago : la création digitale au NIFFF

Pour la 3ème année consécutive, le NIFFF organise le Symposium Imaging the Future
(www.imagingthefuture.ch). Ensemble de rencontres consacrées au développement des images
digitales, l’ITF accueille cette année un invité d’honneur plus que prestigieux : Syd Mead, designer de
Blade Runner, TRON et Aliens notamment. En prolongement du symposium sera présenté le 2 juillet
le prix animago. Créé en Allemagne en 1999, animago constitue sans conteste la récompense la plus
importante dédiée à la création digitale en Europe. La soirée permettra de présenter la version suisse
du prix, qui sera décernée dès 2009, ainsi que les lauréats de la dernière édition européenne.

Les Courts‐métrages, entre fiction et art vidéo

Le court‐métrage est à l’honneur au NIFFF avec trois compétitions. Alors que deux d’entre elles
rendront compte de la vitalité du cinéma de genre suisse et européen, la toute nouvelle compétition
Actual Fears, issue de la collaboration entre le NIFFF et le Centre d’Art Neuchâtel (CAN), explorera
quant à elle les liens entre cinéma fantastique et art contemporain. (www.can.ch)

Espagne : nouvelle vague de frissons

L’Espagne connaît actuellement un renouveau de son cinéma de genre. La preuve en quatre films
avec le programme spécial "Spain : Land of Fright" qui propose notamment REC en avant‐première et
en présence de son réalisateur Jaume Balagueró. Par ailleurs, le légendaire cinéaste espagnol Jess
Franco fera lui aussi le déplacement pour présenter trois de ses films, fruits de sa prolifique
collaboration avec le producteur zurichois Erwin C. Dietrich.

Les films en sélection sont par ici : Programme

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage