Critique de film

Dahmer, le Cannibale

"Dahmer"
affiche du film
  • Genre : Thriller - Serial killer
  • Année de production : 2002
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : David Jacobson
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h41
  • Scénariste : David Jacobson, David Birke
  • Musique : Willow Williamson, Mariana Bernoski, Christina Agamanolis
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Jeremy Renner, Bruce Davison, Artel Kayaru, Matt Newton, Dion Basco
  • Récompenses : Nominé comme Meilleure Performance pour un Premier Film (Artel Kayaru) et comme Meilleure Performance Masculine (Jeremy Renner) aux Independent Spirit Awards 2003
    Nominé au Prix John Cassavetes aux Independent Spirit Awards 2003

Basé sur le récit de l'Américain Jeffrey Dahmer, "Dahmer le Cannibale" relate les meurtres en série d'un maniaque anthropophage dont les victimes sont exclusivement des hommes. Surnommé le "monstre de Milwaukee", il a été accusé de les avoir violés, assassinés, amputés et mangés.

Les critiques à propos de ce film

Dahmer le Cannibale - Même ma grand-mère est plus Cannibale !
Par : Quentin Meignant




Vous vous attendez à du sang,n’est-ce pas ? Le mot « Cannibale » stimule sans aucun doute vos plus folles envies de gore ? Eh bien alors passez votre chemin ! Car de gore, ici, il n’est en aucun cas question ! A vrai dire, on se demande même de quoi il est question tant ce film ne ressemble à rien ! Il faut en effet vous attendre à 1h41 d’ennui, de vide abyssal et c’est absolument tout ce que ce film a à vous proposer !

David Jacobson, réalisateur de... TROIS films (Wouaw ! Quel rendement !) sur l’ensemble de ce que l’on peut tenter d’appeler une carrière longue de 11 ans, tente de nous décrire l’histoire de Dahmer ! Pour la petite histoire, Jeffrey Lionel Dahmer (né le 21 mai 1960 à Milwaukee, Wisconsin, mort 28 novembre 1994), "le cannibale de Milwaukee", était un tueur en série américain qui a avoué avoir assassiné dix-sept jeunes hommes entre 1978 et 1991 (la plupart de ses meurtres ayant eu lieu entre 1989 et 1991).

Nous nous attendions donc à un sympathique film rappelant de grands classiques tels Hannibal ou encore L’éventreur de New-York. Au pire, nous nous attendions à un slashers banal comme il en existe tant ! Mais une chose est sûre : nous ne nous attendions pas à CA !

L’ensemble du métrage se déroule sur un rythme rappelant les courses d’escargots si chères à notre enfance, à ceci près qu’ici, Dahmer est un escargot éclopé ! Rien à se mettre sous la dent durant tout le film, sauf une pseudo-scène de dépeçage, avouons-le, ça a de quoi agacer les sanguinophiles que nous sommes ! Le reste du temps, nous avons droit à des scènes de discussions entre gays (même pas chauds !) qui n’apportent strictement rien à part le sommeil au spectateur !

De plus, nous n’avons jamais vu des plans pseudo-gores aussi propres : un ventre ouvert, PAS UNE GOUTTE DE SANG, un coup de marteau sur la tête, PAS UNE GOUTTE DE SANG,... Il y a de quoi en perdre son latin et surtout son goût pour les sérial-killers ! En tout cas, jamais un tueur n’aura été aussi propre, c’est sans doute ça l’apport de David Jacobson au patrimoine cinématographique américain ! Il voulait sans doute mettre un peu de poésie dans ce monde de brutes !

Le casting est au niveau de l’ensemble, c’est-à-dire NUL ! Les acteurs ont sans doute été ramassés dans une boite gay de la région de Milwaukee car, à part prendre des poses suggestives et sourire bêtement à la caméra de temps à autre, ils peinent à enchaîner deux mots de suite !

On peut aussi se demander pourquoi Jacobson a opté pour Jeremy Renner pour le rôle de Dahmer ! En effet, la ressemblance avec le vrai Jeffrey Dahmer (photo ci-contre) n’est pas frappante ! Et c’est le moins que l’on puisse dire ! Espérons que cette simple constatations arrive à vous détourner de cette croute et que vous ne perdrez pas de temps devant un spectacle pareil !

NUL, rien d’autre à dire !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage