Jeux

LE RAT DU CLICK - Cycle Exmortis

Rendez-vous avec l’Apocalypse

Sommaire

Le The Game : Exmortis

En Bonus : Goliath the Soothsayer, Purgatorium

En Malus : Sacrificium

Le Flash de Harder : Une vidéo plutôt étrange

Intestin Farceur : Bouh

Introduction

Si Exmortis ne nous propose a priori qu’une énième variation sur le thème de l’Apocalyspe et de la possession démoniaque, il n’est cependant pas, dans le petit monde du flash game, un seul jeu d’aventure horrifique qui ait poussé aussi loin sa dimension narrative. Foncièrement influencé par le côté le plus obscur et malsain de Lovecraft, ainsi que par son Nécronomicon, Ben Leffler accorde en effet une place plus que prépondérante aux livres et aux manuscrits que le joueur va être amené à découvrir, et à lire, sous peine de ne pas comprendre le récit auquel il participe. D’une part, cette lecture est indispensable pour récolter des indices afin de venir à bout des puzzles. De l’autre, elle a une fonction immersive essentielle, puisque Exmortis présente, en ce qui concerne ses deux premiers épisodes en tout cas, tous les aspects d’un cycle à part entière, dont le contenu est extrêmement fouillé et détaillé.

Jouer à Exmortis, cela revient à jouer à la fois à un jeu d’aventure textuel, et à un jeu de point & click, sans jamais basculer du côté du roman visuel. Exmortis possède une dimension visuelle interactive principalement élaborée à partir de montages entre photographies et retouches graphiques, qui sont parsemées d’images gores, et solidement soutenue par une bande sonore qui fait froid dans le dos. Autant d’éléments qui contribuent à plonger le joueur dans une atmosphère angoissante et irrésistiblement malsaine. Ben Leffler maîtrise indiscutablement son sujet, et joue de tous les artifices horrifiques pour nous procurer de sacrées doses d’effroi. Un petit coup de maître macabre, dont les puzzles, particulièrement chiadés, sont à la hauteur du mal absolu et de la terrible descente aux enfers que représente Exmortis. Attention, âmes sensibles et fainéants du bulbe, s’abstenir. Les autres, pensez à éteindre les lumières, et à monter le son...

EXMORTIS 1

Vous incarnez un homme qui s’éveille au milieu des bois sans la moindre idée des raisons pour lesquelles il se trouve là. Complètement désorienté et souffrant d’amnésie, il ne vous reste qu’une seule alternative : entrer dans cette vieille bâtisse peu attirante, sous peine de mourir de froid. Bien vite s’évanouit l’hypothèse que l’on vous ferait une farce. En effet, les cadavres et les restes de corps humains que vous découvrez sont bel et bien réels. Contraint et forcé d’en savoir plus (il en va de votre propre survie), vous apprenez que cette maison fut habitée par un certain Xavier Rehayem, et comprenez qu’elle est probablement "occupée" par Exmortis, une légion d’esprits maléfiques, dont le chef, le Seigneur Vlaew, fut banni dans une autre dimension bien avant la naissance de l’humanité. Or, Vlaew aspire à revenir sur terre. Pour se faire, il a besoin d’un être humain qui le serve. Un humain capable de devenir la "Main" qui accomplira le rituel sacrificiel, afin que s’ouvre le passage, et que les légions d’Exmortis s’abattent sur la Terre. Une question commence alors à vous tarauder : pourquoi et comment êtes-vous impliqué dans tout ça ? Une seule certitude : pas par hasard..

Jouer à Exmotis

EXMORTIS 2

Une année s’est écoulée depuis que vous avez réussi à vous échapper de cette maison maudite, qui n’était autre que le passage par où le fléau Exmortis a commencé à s’abattre sur Terre. Un an déjà que vous fuyez l’apocalypse en cours. Alors que vous pensez avoir trouvé un peu de répit dans une petite église au coeur d’un hameau isolé, une créature fantomatique s’adresse à vous, et vous offre l’opportunité de renvoyer les légions du Seigneur Vlaew d’où elles viennent. L’heure serait-elle enfin venue pour vous d’assumer l’héritage damné de Xavier Rehayem ?

Jouer à Exmortis 2

EXMORTIS 3 - DEMO

Attention, ce qui va suivre dévoile des éléments narratifs des deux premiers chapitres !

Vous incarnez une nouvelle fois Mr Hannay. Mais vous n’êtes plus exactement le même. Après avoir été manipulé jusque dans la mort par le chef d’Exmortis, le Seigneur Vlaew, vous êtes parvenu à revenir de l’au-delà, doté de divers pouvoirs, dont la télékinésie. Et vous êtes bien décidé à prendre votre revanche.. que vous ne pourrez hélas pas prendre, à moins d’acheter la version complète du jeu.

Mis à part l’esthétique, le titre, et le niveau de difficulté des puzzles, cette démo d’Exmortis 3 s’éloigne sensiblement des deux opus précédents. Ce chapitre, qui se passe cette fois-ci dans une ville (difficile de ne pas comparer l’agrandissement progressif du cadre du jeu avec celui de Resident Evil), procure la fâcheuse impression que Ben Leffler dérive hors des corridors qui nous ont tant horrifiés et séduits. Si on y retrouve toutes les caractéristiques graphiques de la patte de ce concepteur, la dimension narrative du livre maudit disparaît totalement, cédant la place à ce qui n’est rien de plus qu’un excellent point’n’click post apocalyptique. Inutile d’espérer vivre une nouvelle rencontre avec le seigneur Vlaew. Exmortis 1 et 2 sont derrière. Vlaew a gagné. Hannay est perdu. Ce que Ben Leffler exprime avec cette démo, c’est qu’il est en train de passer à autre chose. Et ce qui se profile à l’horizon n’appartient déjà plus au petit monde des Flashgames on line. On ne peut que s’en réjouir pour lui. Mais on aurait préféré qu’il nous tire sa révérence avec un peu plus d’élégance. En l’état, Exmortis n’est pas ce qu’il aurait pu et du être : le cycle horrifique le plus abouti jamais réalisé en flashgame. Mais à toute gloire, sa rançon...

Jouer à Exmortis 3

EN BONUS

Goliath the soothsayer

JPEG - 17 ko

Ce jeu d’aventure horrifique a été élaboré par Ben Leffler en contribution à la promotion de l’album The Bedlam In Goliath des Mars Volta. L’histoire est directement inspirée par un voyage qu’Omar Rodriguez-Lopez, le guitariste du groupe, a fait à Jérusalem, et qui y aurait acheté un plateau de spiritisme hanté. Si ça, c’est pas de la promo..

Comme de juste, vous jouez le frère d’un pauvre bougre qui a lui aussi acheté un plateau de spiritisme affublé d’une malédiction. Ce jeu reste anecdotique en comparaison à Exmortis. Mais il devrait vous procurez quelques frissons aux entournures.

Jouer à Goliath the soothsayer

Purgatorium

Un tout petit escape room horrifique qui constitue un véritable précis du style auquel Ben Leffler nous a accoutumé. A prendre comme un apéritif, un trou normand ou un digestif, au cours du festin Exmortis.

Jouer à Purgatorium

EN MALUS

Sacrificium

Pourquoi au juste placer Sacrificium en malus ? Et bien je vous le donne dans le mille : parce que !

Jouer à Sacrificium

LE FLASH DE HARDER

Entre court métrage et vidéo-clip, voici une vidéo quelque peu insolite, mêlant des ambiances lynchéennes et des portraits torturés façon Bacon. Tout un trip électro.

Bizarre bizzare

INTESTIN FARCEUR

Bouh

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage