Critique de film

pub

La malédiction de Chucky

"Curse of Chucky"
affiche du film

Quand un étrange paquet arrive chez Nica, elle n’y prête pas particulièrement attention. C’est après un véritable carnage que l’intrépide Nica regardera l’étrange poupée aux cheveux roux d’un autre œil. Le jouet de sa nièce pourrait bien être la cause de ce chaos. Ce qu’elle ne sait pas est que Chucky est déterminé à finir un travail commencé 20 ans plus tôt..

pub


Trailer - Curse of Chucky (2013)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de La malédiction de Chucky - La suite de Chucky
Par : Samuel Tubez
Tags : Objets tueurs

Chucky, 6ème. Échappant de peu au remake, nous avons finalement droit à une suite faisant fi du ton grand-guignolesque des opus précédents (les pourtant réjouissants Bride et Son of Chucky), Don Mancini renouant ainsi avec le ton plus sérieux du film originel dont il était déjà le scénariste tout en tenant compte des derniers événements survenus dans la série. Le rouquin en plastoc n’a pas fini de nous faire cauchemarder…

Nica, une jeune femme immobilisée dans un fauteuil roulant vit auprès de sa mère dans un grand manoir. Au lendemain de la réception d’un colis contenant une étrange poupée « Brave Gars », Nica retrouve le corps sans vie de sa mère. La jeune femme est alors rejointe par le reste de sa famille pour l’enterrement durant un sanglant week-end où la poupée reprendra du service…

Evidemment, l’intrigue nous révèlera que le tueur Charles Lee Ray (qui a transposé son âme dans le corps de la poupée) n’est pas sans lien avec la famille de Nica… Si le récit s’est calmé pour offrir aux spectateurs quelque chose de plus « tangible » ou en tous cas de moins délirant (fini les accouplements entre poupées et les rejetons improbables), il n’en est pas moins pour autant poussif. Chucky (Charles Lee Ray, donc) aurait traversé autant de films sans véritablement morfler (un petit maquillage pour masquer les cicatrices et le tour est joué) et se serait carrément éloigné de son principal objectif le temps de deux films (ses batifolages avec Tiffany dans Bride et Son of Chucky), la seule nature instable du tueur en série pouvant éventuellement justifier ces égarements ? Mouais… quoiqu’il en soit, inutile de trop se prendre la tête, hein, on est tout de même en présence d’un film avec une poupée tueuse ! Au diable la crédibilité ou même la cohérence et réjouissons-nous, donc. Sauf que le film peine un peu à démarrer. Mancini tente de nous replonger dans une atmosphère sombre et tendue héritée du premier film mais rien de véritablement original ne vient nous sortir de la torpeur. Tant qu’à faire, on veut le Chucky show ! Hélas, celui-ci n’interviendra que trop tard, après des présentations de personnages pas forcément captivants (Fiona Dourif - oui c’est la fille de Brad - s’en sort pas trop mal dans la peau de Nica mais les autres personnages, aussi cupides soient-ils, ne sont que chair à canon) et des pseudo révélations franchement maladroites. Et lorsque la poupée s’en donne enfin à cœur joie (Mancini n’a cependant pas été trop avare en plans gore) dans des animations alliant efficacement nouvelle et ancienne école, le film touche déjà presque à sa fin. Une fin d’ailleurs particulièrement foutraque qui se décline en quelques scènes (dont une post-générique) contradictoires et à la limite du compréhensible, même pour ceux qui connaissent les précédents films.

Partagé entre la joie de retrouver la « poupée de sang » et une certaine déception au vu des maladresses émises par un réalisateur-scénariste tentant tant bien que mal de maintenir la cohérence avec les opus précédents, cette suite un peu tardive souffle le chaud et le froid dans le cœur des fans de la série. En attendant une éventuelle suite, Chucky n’a en tous cas définitivement plus rien à envier à ses increvables grands frères boogeyman de chair et de sang que sont Jason Voorhees ou Michael Myers et pourrait encore bien figurer dans une flopée de suites, peu en importe la qualité ou la cohérence.


Commentaires sur le film

Curse of Chuky

2 etoiles

Un Chuky un peu long à demarrer.

Pour les fan uniquement.

11 octobre 2013 à 08:10

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 41014 photo 41013 photo 43023
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage