Critique de film

Underworld 2 - Evolution

"Underworld: Evolution"
affiche du film
  • Genre : Fantastique, action
  • Année de production : 2006
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Len Wiseman
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h46
  • Budget : 50 millions de dollars
  • Scénariste : Len Wiseman, Danny McBride et Kevin Grevioux
  • Musique : Marco Beltrami
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Kate Beckinsale, Scott Speedman, Tony Curran, Derek Jacobi, Bill Nighy, Shane Brolly,…
  • Récompenses :

La lutte millénaire que se livrent Vampires et Lycans est sur le point de connaître un tournant décisifÂ

Les critiques à propos de ce film

Critique de Underworld Evolution - Vampires vs Lycans
Par : Samuel Tubez




On prend les mêmes et on recommence ! Toujours dirigée par son mari, la belle Kate Beckinsale (Van Helsing) revient pour botter le cul aux vampires et loups-garous récalcitrants. Rien n’a véritablement changé si ce n’est que le réalisateur a enfin pris conscience du potentiel de son sujet et qu’il nous livre enfin un film à la hauteur de son concept. Ou presque….

Depuis des millénaires, les Vampires et les Lycans se livrent une guerre sans fin. Selene, la plus redoutable des vampires, est plus que jamais menacée suite à ses agissements meurtriers envers les assassins de sa famille. En compagnie de Michael, un hybride surpuissant, elle doit maintenant affronter le terrible vampire Marcus qui tente de libérer son frère loup-garou...

Deuxième opus d’une trilogie annoncée, Underworld 2 : évolution propose, dès ses premières minutes, un spectacle plus violent et impressionnant que son prédécesseur. En effet, finies les poses et gunfights « à la Matrix », finis les dialogues inutiles et ennuyeux du premier opus et place donc à l’action pure et dure. Le réalisateur a enfin compris ce pour quoi le spectateur se déplace pour voir son film et le lui rend plutôt bien : un vampire ailé qui a de l’allure, une scène d’action en camion qui dépote, plus de gore et un double combat final sympatoche (avec un joli lycanthrope au pelage grisonnant) sont au programme de cette suite. Merci d’ailleurs au passage à Patrick Tatopoulos (Stargate, Independence Day, Silent Hill) pour la confection des créatures ! Mais, si niveau action on a enfin son compte, pour le reste, on n’a, hélas, pas beaucoup progressé. L’histoire est toujours très simple, les personnages ont peu de charisme (Kate Beckinsale est toujours aussi ravissante mais c’est tout…) et les enjeux nous indiffèrent. Dommage.

Très bon divertissement pour les fanas de vampires et les gothiques en herbe, Underworld 2 : évolution, même s’il est supérieur à son prédécesseur, est loin d’être un chef d’œuvre, mais ça, on s’en doutait. Un film sympathique sur le moment mais qui s’oublie hélas très vite.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage