Critique de film

Signal (The)

"The Signal"
affiche du film
  • Genre : Horreur, Psychologique
  • Année de production : 2007
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : David Bruckner, Dan Bush, Jacob Gentry
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h39
  • Budget : 50 000 dollars
  • Scénariste : David Bruckner, Dan Bush, Jacob Gentry
  • Musique : Ben Lovett
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Ben Bailey, Christopher Thomas, Patrick Thompson, AJ Bowen, Cheri Christian, Suehyla El-Attar, Lindsey Garrett, Chadrian Mcknight, Michael Ngaujah
  • Récompenses : Aucune

Un film d'horreur décomposé en trois parties, chacune d'elles adoptant un point de vue différent, dans lequel de mystérieuses ondes transmises par la télévision, les téléphones portables et la radio transforment les individus en meurtriers.

Les critiques à propos de ce film

Critique de The signal - Cadavre exquis
Par : Damien Taymans




Mya vient de quitter son amant pour rentrer ni vu ni connu à la maison et leurrer comme elle peut son cher mari. Alors qu’elle s’apprête à prendre une douche histoire d’effacer toute trace des effluves de parfums destinées à calfeutrer l’odeur de mâle qui trône encore sur elle, son mari est pris d’une crise de violence incontrôlable et assassine l’un de ses invités qui aurait manqué de respect à sa chère épouse. Fuyant son époux et ses instincts dévastateurs, Mya se précipite dans le couloir de la résidence et se rend compte que des cadavres ornent le plancher. Les gens s’entretuent dans un monde devenu fou sans raison apparente…

Un peu avant le cadavre exquis créé par le trio hong-kongais avec Triangle, trois amis cinéastes, David Bruckner, Dan Bush et Jason Gentry, décident de s’unir pour réaliser une œuvre originale segmentée en trois parties, chacune incombant à l’un des trois réalisateurs. En résulte un métrage bâtard, union de trois approches totalement différentes autour d’un thème et de personnages similaires. Chaque segment se focalise en particulier sur l’un des trois personnages principaux (Mya, Lewis et l’amant de Mya), proposant une rupture de ton et un glissement filmique qui trouvent leur légitimité dans la manipulation psychologique du spectateur et de ses représentations habituelles.

Si la forme particulière n’a d’autre raison d’être que de proposer une construction originale distinguant l’œuvre des productions lambda qui foisonnent dans les salles obscures, le métrage compte en son sein d’autres arguments convaincants. La diversification des approches entraîne un distinguo formel autant que narratif, une narration perturbée dans sa linéarité comme dans le genre dans lequel elle évolue. Si le premier segment tient davantage de survival apocalyptique, renvoyant aux infectés de Danny Boyle, celui de Gentry lorgne du côté des parodies horrifiques, proposant un savoureux mélange d’humour noir et de fontaines sanguinolentes. Quant au dernier segment, sans conteste le plus approximatif, il fait presque table rase des jalons posés par ses prédécesseurs pour se glisser dans le romantisme psychologique teinté de l’univers sartrien de Huis clos.

Ces références abondantes et le manque de cohérence formelle de l’ensemble ne minent en aucun cas la métaphore sociologique assénée par le trio cinéphile faisant insidieusement et intelligemment le procès de l’omniprésence des médias dans notre vie quotidienne et leur influence sur notre comportement. Sans pousser dans le cliché monotone du « la violence engendre la violence » qui constituerait un auto-procès maladroit pour ce métrage à la violence graphique bien présente, The signal tire sur le corbillard en pointant du doigt la dégradation des relations humaines imputable à l’isolation télévisuelle de chaque individu.

Malgré une troisième partie quelque peu incohérente avec le reste du métrage, The signal reste une excellente surprise qui, en plus de pouvoir se targuer d’utiliser un concept original, rend hommage au genre pris dans sa globalité en puisant çà et là des références représentatives de l’incroyable richesse d’un cinéma trop souvent décrié.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage