Critique de film

The Corpse of Anna Fritz

"El cadáver de Anna Fritz"
affiche du film
  • Genre : Thriller
  • Année de production : 2015
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Pays d'origine : Espagne
  • Durée : 1h16
  • Musique : Tolo Prats
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses :

Anna Fritz, une actrice célèbre à la beauté troublante, vient de décéder. Trois jeunes garçons se faufilent jusque dans la morgue où Anna repose, afin de la voir nue. Fascinés par la beauté de la jeune morte, ils décident de lui faire l'amour avant ses funérailles.

Les critiques à propos de ce film

Critique de The Corpse of Anna Fritz - "Vas-y, elle est encore chaude !"
Par : Seb Brunclair


Anna Fritz est belle. Anna Fritz est riche. Anna Fritz est célèbre. Ou plutôt ’’était" : malheureusement pour elle, Anna Fritz est morte. Placé à la morgue, le corps inanimé de l’actrice ne refroidit pas les ardeurs de deux potes chauds comme la braise à l’idée de s’amuser avec cette chair (très) fraîche, contre l’avis du troisième larron du groupe, voix de la raison que personne ne souhaite écouter. Pas de bol : alors qu’elle subit des coups de rein, la belle Anna va se réveiller de son sommeil soi-disant éternel...

Sujet ô combien provocateur, la nécrophilie est au centre du premier long-métrage de l’espagnol Hèctor Hernández Vicens, dont le synopsis n’est pas sans rappeler Deadgirl, métrage également présenté au BIFFF il y a quelques années qui voyait deux amis assouvir leurs bas-instincts sur une pauvre zombie qui n’en demandait pas tant. Si le sujet était casse-gueule, ce thriller en huis-clos évite de trop s’attarder visuellement sur les aspects les plus dérangeants et préfère se concentrer sur la bassesse humaine la plus crasse, symbolisée par le personnage d’Iván, salopard par excellence, dont la bêtise et la lâcheté prennent autant pour cible ses propres potes que la pauvre actrice.

Si les intentions du réalisateur et de son co-scénariste sont louables et que la tension est réellement palpable, l’ensemble fait pourtant figure de thriller un peu trop classique, à la progression téléphonée et à la bande son trop appuyée. Le thème était pourtant propice pour sortir des conventions, ce que le réalisateur ne cherchera jamais véritablement à accomplir.

D’une efficacité certaine, renforcée par sa courte durée, The Corpse of Anna Fritz est un petit thriller qui ne marquera pas le genre, malgré une vraie dose de savoir-faire. Le sujet méritait sans doute un traitement plus audacieux.


Concours

Sondage