Critique de film

Paranormal Xperience 3D

"Paranormal Xperience 3D"
affiche du film
  • Genre : Thriller horrifique
  • Année de production : 2011
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Sergi Vizcaino
  • Pays d'origine : Espagne
  • Budget : 3,2 millions d'euros
  • Scénariste : Dani Padro
  • Musique : Marc Vaíllo
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Maxi Iglesias, Amaia Salamanca, Úrsula Corberó, Alba Ribas, Manuel de Blas, Luis Fernandez, Miguel Ángel Jenner
  • Récompenses :

Deux soeurs visitent, avec d’autres étudiants, un village abandonné pour enquêter sur des allégations de phénomènes paranormaux...

Les critiques à propos de ce film

Critique de Paranormal Xperience 3D - Nouveaux méfaits tridimensionnels
Par : Quentin Meignant






Première œuvre horrifique « bénéficiant » de la technologie 3D en Espagne, Paranormal Xperience 3D, aussi appelé XP3D (ce qui en dit long quant à ses intentions mercantiles), constitue le premier long-métrage de Sergi Vizcaino, connu jusque là pour ses nombreuses interventions sur les petits écrans ibères. A ce titre, c’est la firme Rodar y Rodar Television qui chapeautait le tout pour la modique somme de 3,2 millions d’euros, preuve s’il en est de la volonté espagnole de rivaliser avec de plus grosses cylindrées américaines en matière de 3D horrifique. Paranormal Xperience 3D suit deux soeurs qui, avec d’autres étudiants, visitent un village abandonné pour enquêter sur des allégations de phénomènes paranormaux...

Comme bon nombre de ses congénères tridimensionnels, le film de Sergi Vizcaino ne tarde pas à décevoir : la 3D presque inexistante, simple prétexte à une séance lunettée plus chère, souffre d’approximations lors de ses rares mises en exergue. Hormis une séquence sanguinolente réellement réussi, l’exploitation de la technique frôle donc le néant et empêche même les autres séquences d’être réellement anxiogènes. Car le but du slasher ibère était aussi de troubler, voire de faire peur, et à aucun moment une quelconque tension ne s’est fait ressentir.

Lent au possible, accumulant les clichés les plus improbables, Paranormal Xperience 3D sombre totalement à cause de l’enchevêtrement vain de scènes d’action censées être traumatisantes. Certes, certaines d’entre elle parviennent tout juste à choquer (l’une ou l’autre séquence de torture parviennent presque à leurs fins), mais le montage désastreux de la chose s’avère significatif de la volonté des producteurs de livrer un produit formaté et plus ou moins grand public. Le gore outrancier, qui aurait pu être salvateur, passant systématiquement hors-champs, la seconde partie de ce XP3D est un long et douloureux supplice mal desservi par de jeunes comédiens perdus au milieu de ce foutoir sans nom censé être une mise en scène.

Bordélique et clichéesque à souhait, Paranormal Xperience 3D ne doit pas être pris pour autre chose que ce qu’il est : un produit marketing qui sera servi à un public pas trop regardant. Sergi Vizcaino ayant vraisemblablement servi de pantin à la production, il ne peut être blâmé que pour la faiblesse globale de sa mise en scène…


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage