Critique de film

Masters of Horror 2 - Mort clinique

"Right to Die"
affiche du film
  • Genre : Horreur – Spectres, fantômes et esprits
  • Année de production : 2007
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Rob Schmidt
  • Pays d'origine : USA, Canada
  • Durée : 58 minutes
  • Scénariste : John Esposito
  • Musique : Kris Fenske, Matthew Wilson
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Martin Donovan, Julia Anderson, Robien Sydney, Anna Galvin, Corbin Bernsen, Linda Sorenson, Xantha Radley, Derek Green, Norman Misura, Yvonne Myers, Brian Elliott, Walcott E. Morgan.
  • Récompenses : Aucune

Suite à une dispute, un couple a un accident de voiture à la suite duquel la femme, Abby, est horriblement brûlée. Son mari, Cliff, rongé par la culpabilité (la dispute était due au fait quâ

Les critiques à propos de ce film

Critique de Mort Clinique (MOH2) - Décoiffant !
Par : Quentin Meignant


Rob Schmidt a été repris dans cette deuxième saison de Masters of Horror à la surprise générale. En effet, le jeune réalisateur s’est seulement signalé à nos yeux avec son sympathique survival Détour Mortel en 2003. Le reste de sa filmographie reste insignifiante et l’on peut dès lors se demander ce qu’il fait dans une si glorieuse production…

Mais voilà, c’était compter sans son immense talent ! D’aucuns ont dû se dire que, vu le synopsis et le nom du réalisateur, ils allaient assister à l’un des pires films de l’histoire et ils auront donc été les premiers surpris par la qualité de l’œuvre. L’intensité de l’action et la force horrifique qui se dégagent de la pellicule nous poussent à crier au génie !

Tout commence assez rapidement par cet horrible accident dont est victime un couple en difficulté ! L’accident en lui-même place déjà la barre très très haut : voir l’immolation d’Abbey a en soi quelque chose de particulièrement répugnant mais ce n’est rien à côté de ce qui nous attend par la suite. Dès cet accident, tout s’enchaîne à grande vitesse ! Les révélations fracassantes sur le passé du couple sont entrecoupées par des scènes horrifiques à couper le souffle. Nous pensons notamment à l’IRM de l’avocat ou encore à la scène des GSM.

Bref, le fil de l’histoire est habilement soutenu par un montage et une mise en scène sans faille qui entraînera plus d’une fois sursauts et angoisse. Le film monte en puissance au fur et à mesure que le héros est mis en danger. Le maquillage d’Abbey et les effets spéciaux aident grandement le film à nous plonger dans un suspense sans limites. Le « monstre » vengeur est époustouflant et les scènes gores se multiplient sous nos yeux horrifiés.

Abbey est l’une des « bêtes curieuses » qui nous a le plus effrayés dans notre vie de cinéphiles. Le tout est soutenu par un très bon casting : Martin Donovan et Robin Sydney sont impeccables en amants pourchassés. La scène de l’opération jouée exclusivement par eux deux est savoureuse et d’une qualité parfaite. Quant à Julia Anderson, dans le rôle d’Abbey, elle peut se vanter de nous avoir fait stresser durant 58 minutes !

Bref, un excellent moment de terreur à passer et sans doute l’épisode le plus réussi de la saison 2 de Master of Horror !


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage