Critique de film

Mars Attacks !

"Mars Attacks !"
affiche du film
  • Genre : Science-fiction, Comédie
  • Année de production : 1996
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Tim Burton
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h46
  • Budget : 70 millions de dollars
  • Scénariste : Jonathan Gems
  • Musique : Danny Elfman
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Jack Nicholson, Glenn Close, Pierce Brosnan, Annette Bening, Danny DeVito, Martin Short, Sarah Jessica Parker, Michael J. Fox, Rod Steiger, Tom Jones
  • Récompenses : Saturn Award de la Meilleure musique en 1997
    Nominé aux Saturn Awards des Meilleurs costumes, du Meilleur réalisateur, Meilleure performance pour un jeune acteur (Lukas Haas), Meilleur film de science-fiction, Meilleurs effets spéciaux et Meilleur scénario en 1997
    Nominé aux Golden Satellite Awards du Meilleur film, Meilleur acteur (Jack Nicholson), Meilleure musique et Meilleurs effets spéciaux en 1997

Des milliers de soucoupes volantes se dirigent vers la Terre. A la Maison Blanche, le président Dale réunit un état-major de crise où s'opposent le pacifiste général Casey et le belliciste général Decker. L'attaché de presse, Jerry Ross, pousse le président à adresser au pays un discours de paix tandis que les journalistes Nathalie Lake et Jason Stone partent à la chasse au scoop.

Les critiques à propos de ce film

Critique de Mars Attacks ! - Nice Planet... We’ll take it !
Par : Quentin Meignant


Inspiré d’une série de trading cards des années 60, Mars Attacks ! débarque début 1997 sur les écrans dans un Monde encore sous le choc et le charme d’Independence Day, le blockbuster de Roland Emmerich, œuvre bas de plafond et très premier degré démontrant qu’une Amérique patriote vaut mieux que n’importe quelle armada de petits bonshommes verts. Néanmoins, la genèse de l’œuvre et ses principes mêmes tranchent carrément avec le film d’Emmerich et Tim Burton, qui, depuis, semble peiner à retrouver ce niveau, offre une œuvre référentielle, hommage à de nombreux pans de la sous-culture. Mars Attacks ! met en scène l’effervescence qui règne sur Terre suite à l’arrivée de martiens. Gentils, méchants ? Personne n’en a réellement cure, l’essentiel est qu’ils soient là… Mais l’humanité va apprendre à ses dépens qu’en matière spatiale, il ne faut faire confiance à personne…

S’il est certain que les effets numériques de Mars Attacks ! ont bien mal vieillis, conférant à l’œuvre un aspect souvent cartoonesque, cette première incursion de Tim Burton dans le domaine, lui qui était pourtant rodé à la technique d’animation image par image, est une pleine réussite. A l’époque impressionnants, désormais délirants, ses aliens sont la pierre angulaire d’une œuvre hommageante lorgnant notamment du côté de Ray Harryhausen et de ses soucoupes volantes aux courbes parfaites. Plus encore que la simple utilisation de ces effets spéciaux, le métrage brille par la relation étrange entretenue entre humains et extraterrestres et le caractère retors de ce dernier.

Placé sous l’égide du second degré et de l’humour, Mars Attacks ! multiplie néanmoins les scènes d’action et, de manière très légère, procède à un massacre réjouissant d’humains hébétés. Ce sont néanmoins ces derniers, sauvés par une bande de parias, chose récurrente dans le cinéma de Burton, qui triompheront dans une dernière partie de film totalement jouissives. Explosions de crânes, bande originale hilarante et entrée en scène de Tom Jones, chanteur-acteur des plus convaincants pour l’occasion, tout prête à dérision et amusement.

Must d’une science-fiction débridée et éloignée des carcans patriotiques du genre, Mars Attacks ! est le genre de divertissement à partager en famille pour ce qui est de son spectacle mais dont la morale et les hommages appuyés s’avèreront encore plus efficaces auprès de ceux qui prendront la peine de les débusquer. Un grand moment de cinéma et un des derniers chefs-d’œuvre offerts par le Maître Burton


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage