Critique de film

Les Pirates! Bons à rien, mauvais en tout

"The Pirates ! Band Of Misfits"
affiche du film
  • Genre : Animation, Aventure
  • Année de production : 2012
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Peter Lord
  • Pays d'origine : Angleterre, USA
  • Durée : 1h29
  • Budget : 60 millions de dollars
  • Scénariste : Gideon Defoe
  • Musique : Theodore Shapiro
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Martin Freeman, David Tennant, Hugh Grant, Salma Hayek, Brendan Gleeson
  • Récompenses :

Malgré son enthousiasme, le Capitaine Pirate a beaucoup de mal à se faire passer pour une terreur des mers. Secondé par un équipage aussi peu doué que lui, le Capitaine rêve pourtant de battre ses rivaux, Black Bellamy et Liz Lafaucheuse, en remportant le prestigieux Prix du Pirate de l'Année. Pour le Capitaine et son drôle d'équipage, c'est le début d'une incroyable odyssée qui, des rivages de Blood Island jusqu'aux rues embrumées de Londres, va les conduire d'épreuves en rencontres. S'ils vont faire équipe avec un jeune scientifique du nom de Charles Darwin, ils vont aussi devoir affronter mille dangers et tenter de survivre à la reine Victoria, qui voue une haine absolue aux pirates... En avant pour l'aventure !

Les critiques à propos de ce film

Critique de Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout - A l’abordage !
Par : Samuel Tubez




Après les très moyens Souris city et Mission Noël, le studio Aardman revient à l’animation traditionnelle avec Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout, réalisé par l’un de ses pionniers, Peter Lord, qui, après Chicken Run en 2000, remet enfin la main à la pâte (à modeler).

Le bien nommé Capitaine Pirate et son équipage ont bien du mal à semer la terreur en mer. Alors, pour se prouver qu’il n’est pas un pirate de pacotille, il va tenter d’obtenir le très convoité Prix du Pirate de l’Année, et ainsi défier ses rivaux qui ont, il faut l’avouer, bien plus de charisme que lui. Dans leurs aventures, le Capitaine et son équipage vont rencontrer rien de moins que Charles Darwin et vont devoir affronter la terrible reine Victoria qui voue une haine absolue envers les pirates…

Aardman signe ici un retour salvateur à la plasticine, retrouvant par ce biais la folie et l’inventivité qui faisaient défaut à leurs précédents ouvrages tout en numérique. Foisonnant de détails sublimes (jusque dans les rouflaquettes du Capitaine),Les Pirates ! est trépidant de bout en bout, enchaînant les idées loufoques et affichant une animation « old school » remarquable (avec toutefois un peu de numérique pour les étendues d’eau sur lesquelles flotte les majestueux navires). L’ensemble est d’une maîtrise et d’une homogénéité à toute épreuve, avec, bien évidemment en prime l’humour british du studio. Comme à l’époque de l’excellent Wallace et Gromit : le Mystère du lapin-garou, ce petit bijou visuel devrait une fois de plus ravir les petits comme les grands avec des gags drôles et intelligents, des références bien senties ainsi qu’un sens du spectacle inné proposant des séquences virtuoses bien plus jouissives que celles du dernier Pirates des Caraïbes en date. Laissez tomber les pandas adeptes du kung fu, Chat Potté et autres Chipmunks, le cinéma d’animation, le vrai, celui qui tient encore de l’artisanat et qui nous fait rêver est ici, chez Aardman, et nulle part ailleurs.

Nanti de gags drôles et intelligents, affichant une richesse visuelle infinie, et pourvu de personnages inoubliables, Les Pirates ! est un divertissement aussi irrésistible qu’un cocktail antillais servis sur une plage ensoleillée. Qu’on se le dise moussaillons, le nouveau Aardman est une pépite d’or grosse comme un Kraken !


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage