Critique de film

Le Retour des morts-vivants 2

"Return of the Living Dead Part II"
affiche du film
  • Genre : Horreur - Morts-vivants
  • Année de production : 1988
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Ken Wiederhorn
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h29
  • Budget : 6,2 millions de dollars
  • Scénariste : Ken Wiederhorn
  • Musique : J. Peter Robinson
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Michael Kenworthy, Thor Van Lingen, Jason Hogan, James Karen, Thom Mathews
  • Récompenses : Nominé au Saturn Award de la Meilleure musique en 1988

Un groupe de jeunes découvre par hasard un cylindre contenant un cadavre en décomposition et répand accidentellement dans l'air le 2-4-5 Trioxen. Ce gaz redonne vie aux habitants du cimetière avoisinant..

Les critiques à propos de ce film

Critique de Le retour des morts-vivants 2 - Qu’ils retournent dans leur tombe !
Par : Damien Taymans


Sorti en 1985 dans la lignée du Zombie romérien, Le retour des morts-vivants de Dan O’Bannon, à défaut d’être véritablement angoissant, n’en était pas moins une comédie assez déjantée qui ressemblait plus volontiers au Evil dead de Sam Raimi qu’aux créations de Romero. Inspiré essentiellement des comics books, le premier volet mêlait assez adroitement humour noir, tendance punk et gore cradingue, dotant ses morts-vivants de capacités éloignées du monde des zombies habituels puisque ceux-ci peuvent marcher, courir, manier, des objets, parler et même piéger les humains de manière assez intelligente.

Aux commandes de ce second volet, exit O’Bannon pour accueillir le savoir-faire de Ken Wiederhorn qui aura la possibilité de réaliser son deuxième métrage mettant en scène des zombies, onze ans après son Commando des morts-vivants. Fidèle aux assises de la franchise, Wiederhorn conserve les capacités zombiesques et reprend la fameuse trioxine, produit toxique qui avait contaminé les morts du premier film.

Malheureusement, le réalisateur au lieu de fournir une suite à son prédécesseur ne fait qu’en effectuer un remake, ne donnant aucunement de continuité à l’action introduite trois ans auparavant. Nouveau lieu, nouveaux personnages, nouvelle intrigue tout aussi réductrice que dans le premier volet. Contaminés par la trioxine, les morts se mettent à se réveiller et à poursuivre les humains pour leur dévorer la cervelle.

S’il est une sorte de remake du Retour des morts-vivants, le second film n’atteint jamais le niveau de son modèle, persévérant dans les fautes de goût d’O’Bannon et amoindrissant certaines de ses trouvailles. Le savoureux mélange d’humour et de gore n’a plus sa place ici où le premier est distillé par petites touches grotesques et nullissimes (une main tranchée soulève son majeur insultant, un zombie habillé tel Michael Jackson dans le clip de Thriller fait irruption dans l’action, des zombies sont hypnotisés par un cours télévisuel d’aérobic) et le deuxième est carrément absent (mis à part ce garçon qui dévore la cervelle de sa mère, le métrage ne propose que très peu de moments franchement répugnants).

Les personnages très marginalisés dans la première œuvre laissent ici la place à de pâles personnalités stéréotypées qu’on retrouve dans nombre de films d’horreur des eighties : le petit gamin surdoué qui n’a peur de rien, le plombier au physique d’athlète, le médecin fou, … On en vient rapidement à haïr des choix aussi peu réfléchis que le réalisateur aurait au moins pu tourner en dérision mais qu’il s’échine à conserver tel quel prouvant ainsi son manque créatif mais son incroyable talent d’imitation. Pire encore, Widerhorn nous livre une fin très vite expédiée sous forme de happy end des plus indigeste qui nous conforte encore davantage dans les idées négatives que nous nous sommes faits de ce métrage.

Le retour des morts-vivants 2 est un pâle remake du premier qui n’arrive pas à rehausser le niveau de l’originel en en colmatant les brèches mais parvient par contre à nous le rendre plus agréable tant sa suite touche le fond…


Oeuvres liées :

Le retour des morts-vivants (1984)
Le Retour des morts-vivants 3 (1993)
Le retour des morts-vivants : Necropolis (2005)
Le retour des morts-vivants 5 : Rave mortel (2005)

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage