Critique de film

Le Dernier Exorcisme

"The Last Exorcism"
affiche du film
  • Genre : Thriller horrifique
  • Année de production : 2010
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Daniel Stamm
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h27
  • Scénariste : Huck Botko, Andrew Gurland
  • Musique : Nathan Barr
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Patrick Fabian, Ashley Bell, Iris Bahr, Louis Herthum, Caleb Landry Jones, Tony Bentley, John Wright Jr., Shanna Forrestall, Justin Shafer, Carol Sutton, Victoria Patenaude,...
  • Récompenses :

Quand il arrive dans une ferme, le révérend Cotton Marcus sâ

Les critiques à propos de ce film

Critique de Le dernier exorcisme - Le démon à la caméra
Par : Samuel Tubez




Eli Roth présente Le dernier exorcisme, le mockumentary satanique qui fait passer Paranormal Activity pour un épisode de Plus belle la vie ! C’est en gros ce que nous dit le trailer, mais est-ce bien la vérité Monseigneur ? Comment ça « ma mère suce des bites en Enfer » ?! Non mais ça va pas, un peu de décence nom de Dieu ! Que...oh non ! Mon Dieu, Satan l’habite ! Aarghl !

Le révérend Cotton Marcus est un prêcheur hors norme doublé d’un spécialiste en faux exorcismes qu’il effectue sur de pauvres pécheurs crédules qui ne sont vraisemblablement habités que par leurs vices (voir leur connerie). Touché par un incident ayant causé la mort d’un jeune « possédé » lors d’un exorcisme, Cotton décide de révéler devant la caméra de deux journalistes ses trucs et astuces lors d’un dernier cérémonial. Le trio se rend ainsi dans une ferme pour analyser et tenter de soigner le cas d’une adolescente sujette à d’étranges crises de somnambulisme la laissant à son réveil couverte de sang animal. Des soupçons planent alors quant à la vraie nature du mal s’attaquant à la jeune fille...

Le dernier exorcisme arpente ainsi les chemins du faux documentaire afin de peindre un portrait cynique d’une Amérique profonde en proie à la bigoterie la plus insensée. Pour peu, on se croirait dans une émission de strip-tease en immersion chez les ploucs avec, en guest star, le révérend Cotton Marcus (le très bon Patrick Fabian) et ses tours de passe-passe dignes d’un spectacle de Grand-guignol. Au-delà du cas démoniaque, le film interroge donc, en filigrane, la religion et ses croyances, allant même jusqu’à bouleverser son principal protagoniste qui remettra alors en question sa propre foi. Le long métrage de Daniel Stamm se détourne ainsi joliment du film de possession classique pour gagner en efficacité lorsque les véritables éléments maléfiques commencent à se déchaîner. Lorsque la jeune possédée (Ashley Bell, littéralement...possédée) lorgne fixement vers la caméra, déambule dans la maison tel un fantôme ou lâche quelques mots en latin, on commence alors à véritablement flipper. Les effets sont légers, et la suggestion l’emporte largement sur tout l’attirail tape-à-l’oeil du révérend. Le face à face est alors lancé et il ira crescendo, le cas démoniaque s’affichant de plus en plus clairement, jusqu’à un dénouement fatal qui laissera plus d’un spectateur pantois. Pourtant, cette conclusion qui casse avec le ton général du film et lui enlève sa crédibilité formelle (l’impossibilité d’avoir tous ces points de vue avec une seule caméra, les prises de son improbables, la musique,...) élève le métrage vers d’autres cimes. A l’issue de ce dénouement surprenant, certains affirmeront que Le dernier exorcisme est une œuvre satanique réussie, qui fustige avec malice la religion, tandis que d’autres y verront une belle arnaque. Et vous, en quoi croyez-vous ?

Le mensonge et la religion, le bien et le Mal, la fiction et le documentaire,... tout le film de Daniel Stamm repose sur la dualité et l’opposition, s’élevant ainsi du simple film de possession vers l’œuvre horrifique malicieuse. Loin de nous prendre le chou, Le dernier exorcisme est aussi une efficace partie de flippe et ce, malgré ses incohérences formelles. Comme tout bon chrétien, il est donc vivement conseillé d’y croire aveuglément plutôt que d’essayer d’en relever toutes les carences.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage