Critique de film

Le Vaisseau de l'angoisse

"Ghost Ship"
affiche du film
  • Genre : Horreur - Fantômes
  • Année de production : 2002
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Steve Beck
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h30
  • Budget : 35 millions de dollars
  • Scénariste : Mark Hanlon
  • Musique : John Frizzell
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Julianna Margulies, Ron Eldard, Gabriel Byrne, Desmond Harrington
  • Récompenses : Aucune

Construit en 1954, le prestigieux paquebot "Antonia Graza" était l'orgueil de l'Italie. Jusqu'à cette nuit tragique de 1962 où la mort s'abattit brutalement sur le navire, fauchant en quelques instants tous ses occupants. Quarante ans plus tard, Sean Murphy, le capitaine du remorqueur Arctic Warrior, et Maureen Epps, son chef d'équipe, sont contactés par Jack Ferriman, un pilote canadien qui a repéré dans la mer de Béring l'épave du paquebot disparu. Murphy, Epps et leurs hommes n'hésitent pas une seule minute. Ils se sentent prêts à affronter tous les dangers pour réparer l'épave, la ramener à bon port... et la revendre à bon prix. Des phénomènes étranges ne vont pas tarder à se produire.

Les critiques à propos de ce film

Critique de Le Vaisseau de l’Angoisse - Le Vaisseau de l’ennui
Par : Quentin Meignant




Il est plutôt dommage de voir que Robert Zemeckis et Joël Silver, membres de la Dark Castle, se soient fourvoyés à ce point ! Le troisième film produit par cette société est tout simplement le plus mauvais ! Après une Maison de l’horreur aussi agréable que stressante et un 13 fantômes plutôt médiocre, le public était en droit de croire à un redressement de la maison de production.

La confirmation de Steve Beck dans le rôle de réalisateur ne rassura personne puisqu’il s’était déjà rendu coupable de 13 fantômes et que son expérience cinématographique se limitait d’ailleurs à ce seul échec.

D’échec, il est à nouveau question dans ce Vaisseau où il n’y a nullement d’angoisse ! Hormis une scène très agréable de décapitations et démembrements simultanées d’une exquise efficacité, le spectateur n’aura rien à se mettre sous la dent durant le reste du métrage.

Cela fait donc un peu court pour un film qui se targuait pourtant de pouvoir terroriser les foules. Mais quelles sont donc les raisons de cet échec ? Sans doute faut-il chercher du côté d’apparitions bien trop formatées "à l’américaine" ! Là où un Guillermo Del Toro ou un Takashi Shimizu parviennent à nous faire dresser les cheveux sur la tête, les fantômes de la Dark Castle sont bien trop beaux, bien trop humains pour vraiment nous effrayer.

Autant nous avions eu peur devant un Docteur Vannacutt, il est vrai créé par un réalisateur d’un tout autre calibre (William Malone), autant les fantômes de Steve Beck laissent totalement froid !

Il faut néanmoins rendre à César ce qui lui appartient : Dark Castle a fait tout son possible pour captiver le spectateur. Les décors sont carrément somptueux et quand on sait que ceux-ci sont la réplique exacte d’un bateau qui coula en 1956, on ne peut que féliciter les membres de l’équipe pour ce fabuleux travail.

Margot Wilson s’est elle aussi échinée à rendre l’action authentique au possible par le biais de costumes parfaitement réussis ! Que d’investissements pour rien ! C’est sans doute le constat que l’on peut dresser en voyant tout cet argent gaspillé par la faute d’un scénario loin d’être formidable et d’une mise en scène plus que chaotique !

La musique, signée par John Frizzell, est par contre loin d’être à la pointe ! Il est vrai que les grosse productions hollywoodienne aiment à introduire dans leurs film des sonorités dignes de Walt Disney ! Le film perd donc beaucoup à diffuser ces sons et ces pseudo bruitages d’angoisse qui peuplent désormais le marché américain.

Bref, rien de nouveau sous le soleil : Steve Beck est loin d’être un bon réalisateur et ce film aura eu le mérite de le prouver définitivement : le réalisateur n’a plus tourné depuis 5 ans ! Une preuve, s’il en fallait, que Le Vaisseau de l’Angoisse est une grande déception ! Hollywood a encore frappé !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage