Critique de film

L'Armée des 12 singes

"Twelve Monkeys"
affiche du film
  • Genre : Science-Fiction - Terrestre
  • Année de production : 1995
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Terry Gilliam
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 2h09
  • Budget : 29 millions de Dollars
  • Scénariste : Chris Marker, David Webb Peoples, Janet Peoples
  • Musique : Paul Buckmaster
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Bruce Willis, Brad Pitt, Madeleine Stowe, Joseph Melito, Jon Seda, Michael Chance, Frederick Strother David Morse, Christopher Plummer
  • Récompenses : Nominé comme Top Box-Office aux ASCAP Film and Television Music Awards 1997
    Nominé comme Meilleur Acteur de Second Rôle (Brad Pitt) et comme Meilleurs Costumes (Julie Weiss) aux Oscars 1996
    Saturn Awards du Meilleur Film de Science-Fiction, Meilleur Acteur de Second Rôle (Brad Pitt) et Meilleurs Costumes en 1996
    Nominé comme Meilleur Acteur (Bruce Willis), Meilleur Actrice (Madeleine Stowe, Meilleur Réalisateur et Meilleurs Scénaristes aux Saturn Awards 1996
    Nominé comme Meilleur Film Etranger aux Awards of the Japanese Academy 1997
    Troisième place du Jury au Berlin International Film Festival 1996
    Nominé comme Meilleur Réalisateur Berlin International Film Festival 1996
    Meilleur Acteur de Second Rôle aux Blockbuster Entertainment Awards 1997
    Meilleur Réalisateur aux Empire Awards 1997
    Meilleur Acteur de Second Rôle (Brad Pitt) aux Golden Globes 1996
    Nominé comme Meilleure Présentation Dramatique aux Hugo Awards 1996
    Nominé comme Meilleur Performance Masculine (Brad Pitt) aux MTV Movie Awards 1996
    Meilleure Actrice (Madeleine Stowe) et Meilleur Acteur dans le Sci-Fi Universe Magazine (USA) 1996

En 2035, un prisonnier du nom de James Cole est engagé contre son gré comme cobaye dans une expérience ayant pour but de l'envoyer dans le passé, en l'an 1996. Il doit recueillir des informations au sujet d'un virus mortel qui a anéanti presque toute la population terrestre, obligeant les survivants à se réfugier sous terre pour ne pas être contaminés.

Les critiques à propos de ce film

Critique de L’armée des Douze Singes - Epoustouflant !
Par : Quentin Meignant




Terry Gilliam (Las Vegas parano, Tideland, Brazil,...) est une réalisateur qui arrive à créer dans ses oeuvres une ambiance fort particulière. Allait-il réussir à nous y faire entrer dans un film de science-fiction, genre tellement éloigné de ses habitudes ?

La réponse est sans aucun doute OUI ! Gilliam arrive à créer de toute pièce une société futuriste imaginaire qui tient réellement la route. De plus, il nous emmène dans une quête trépidante qui mélange à merveille passé, présent et futur, ce qui ne gâche rien ! Nous découvrons ce qui pourrait fort bien être le monde de demain grâce aux talents de metteur en scène d’un homme qui joue avec nos yeux et nous entraîne dans SA vision des choses.

Grâce à une photographie sublimissime, des décors travaillés au scalpel et des costumes hors du commun, l’ami Terry nous dévoile "son monde de demain". La grande force de ce métrage est qu’il n’use et n’abuse pas de gadgets plus délirants les uns que les autres (ce qui devient hélas un poncif hollywoodien) mais qu’il se borne dans un univers d’un réalisme qui paraît sans faille !

Cette oeuvre soulève aussi pas mal de questions quant à l’avenir mais aussi, et surtout, nous retourne le cerveau par son utilisation du schéma temporel ! Beaucoup de gens ne se poseront pas de questions mais d’autres réfléchiront sans doute longtemps à la question suivante : "L’avenir a-t-il une influence sur le présent ou le passé ?" Cette question, passée inaperçue auprès d’une majorité du public a pourtant de quoi chambouler tous nos repères et offrir aux plus réfléchis d’entre nous une bonne méningite !

Au-delà de toutes ces considérations d’ordre purement philosophique, l’oeuvre est complète et menée savamment par un Terry Gilliam au sommet de son art. Bien aidé par l’oeuvre originale (La Jetée, de Chris Marker) et par des scénaristes de talent (David et Janet Peoples), le réalisateur nous emmène tambour battant vers un superbe final !

La musique de Paul Buckmaster est phénoménale pour quelqu’un qui pourrait passer pour un novice (seulement 16 films en temps que compositeur principal) ! Elle nous plonge tout simplement dans l’ambiance du film et ajoute encore au trouble jeté avec génie par Gilliam !

Enfin, le jeu des acteurs est tout simplement exceptionnel et aurait sans doutemérité bien plus de récompenses que ce qu’il a pu glaner ! Brad Pitt (le seul à avoir reçu des récompenses) a sans doute signé là lemeilleur rôle de sa somptueuse carrière ! Son rôle de riche déjanté ennemi de l’homme lui va comme un gant et surpasse même celui qu’il avait tenu dans Fight Club ! Bruce Willis, encore dans un rôle de sauveur est, quant à lui, irréprochable et a le mérite de nous tenir en haleine jusqu’à la dernière seconde. Tout comme Madeleine Stowe qui nous épate dans cette interprétation difficile de la femme tiraillée entre la peur et l’amour, la raison et la folie... Pour en terminer avec ce casting de rêve, signalons que David Morse (Paranoïak) est égal à lui-même avec ce "personnage-mystère" !

Bref, un moment fabuleux à passer et surtout une pure merveille du genre SF ! A voir et à revoir sans fin !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage