Critique de film

Kung Fu Divas

"Kung Fu Divas"
affiche du film
  • Genre : Comédie, Action
  • Année de production : 2013
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Pays d'origine : Philippines
  • Durée : 1h55
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses :

Contrairement au reste de sa famille, Charlotte n’a jamais remporté de concours de beauté. L’arrivée d’une séduisante jeune femme risque de ne pas améliorer les choses... Débute alors un duel qui va prendre des proportions mythologiques !

Les critiques à propos de ce film

Critique de Kung Fu Divas - La belle et la laide
Par : Quentin Meignant


Firme connue sur le marché philippin et qui, depuis quelques années, se fait un nom à l’internationale, Star Cinema Productions cherchait depuis quelques années à mettre en oeuvre LE projet qui ferait d’elle une incontournable : Kung Fu Divas. Le titre parle de lui-même : au programme, de jolies filles (enfin, une) mais aussi et surtout des combats à ne plus savoir qu’en faire. Autant dire que la gaudriole se devait d’être à la hauteur des ambitions et des espoirs placés en elle sous peine de décevoir le spectateur amateur de telles asiateries.

Le métrage, réalisé par Onat Diaz et surtout produit par l’excellent Erik Matti (On the Job), dépeint le quotidien de Charlotte, qui n’a pas vraiment grand chose pour elle au niveau physique. Mais comme la jeune fille s’est imposée de devenir reine de beauté, les efforts sont nombreux sans pour autant s’avérer payants. Alors que, pour la première fois elle peut enfin revendiquer le titre de miss de son île, elle voit une magnifique concurrente débarquer et se lance dans un duel avec elle. A la lecture du pitch tout est dit ou presque : outre la sublime Marian Rivera, ancienne Miss Philippines, qui a intégré le casting pour charmer le public local, accro aux concours de beauté, les combats valent forcément le détour.

Mais là où Onat Diaz, à qui l’on doit aussi le scénario de l’ensemble, aurait pu se borner à mettre en scène un simple concours de beauté agrémenté de quelques punchlines et d’une ou deux séquences d’action, il donne lieu à une belle fable familiale aux relents à la fois comiques et dramatiques. Changeant totalement de style après un rebondissement intervenant à la moitié du film, le cinéaste instille une belle dose de folie à son ensemble. Si cette folie vaut au spectateur un inévitable mal de crâne suite à l’abus de fonds verts omniprésents et très mal fichus dans la dernière partie, elle permet surtout au film de trouver un étonnant second souffle.

Certes imparfait et culturellement difficile à appréhender, Kung Fu Divas est le genre de film passe-partout et léger qui fait plaisir à voir. Le contrat est totalement rempli pour Star Cinema Productions qui offre là une oeuvre hybride, à la fois enclavée dans la culture philippine mais tellement réjouissante qu’elle s’adresse à tout un chacun.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage