Critique de film

Futurama: la grande aventure de Bender

"Futurama: Bender's Big Score"
affiche du film
  • Genre : Animation
  • Année de production : 2007
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Dwayne Carey-Hill
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h28
  • Scénariste : Keeler, David X. Cohen & Matt Groening
  • Musique : Christopher Tyng
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Billy West, Katey Sagal, John Di Maggio, Phil LaMarr, Coolio, Al Gore… (voix)
  • Récompenses : Annie Award 2008 for Best Home Entertainment Production

Après une mise à l’arrêt orchestrée par une bande d’idiots, l'équipe de Planet Express reprend du service. Se rendant sur la planète nudiste, Fry et ses coéquipiers sont les victimes d’une cyber attaque orchestrée par une bande d’extra-terrestres roses. Ainsi, la société de livraison du Professeur Farnworth tombe entre les mains des arnaqueurs. Un incroyable et dangereux secret est alors dévoilé : le code tatoué sur les fesses de Fry permettant de voyager dans le temps ! Les nudistes envoient alors Bender de nombreuses fois dans le passé pour y dérober de multiples richesses. Mais cela provoque des paradoxes temporels qui pourraient bien provoquer la destruction de la planète…

Les critiques à propos de ce film

Critique de Futurama : Bender’s Big Score - "Good news, everyone !"
Par : Samuel Tubez


Devinez qui est de retour ? Après 72 épisodes d’intenses activités suivies d’une absence de plus de quatre ans, l’équipe du Planet Express reprend du service dans un premier long métrage totalement foutraque. Déprogrammé de la chaîne Fox (mais un retour n’est pas exclu), la série prend donc son envol vers plusieurs aventures destinées uniquement au marché du dvd. Quatre films sont ainsi prévus : La grande aventure de Bender (Bender’s Big Score) qui nous intéresse ici, Le Monstre au milliard de tentacules (The Beast with a Billion Backs) qui devrait sortir chez nous en octobre, Bender’s Game et enfin Into the Wild Green Yonder.

Avec son scénario incroyablement dense et surtout bordélique, Bender’s Big Score garde intact l’esprit de la série en y insérant un maximum de personnages (autant dire qu’ils sont quasiment tous là) et de références aux épisodes passés. Il est dès lors indispensable de bien connaître l’univers créé par Matt Groening pour bien y déceler la moindre private joke (règlements de compte envers la Fox compris). Les fans jubilent alors, voyant les relations de leurs personnages évoluer un peu plus (surtout la relation Fry/Leela) et les blagues couler à flots. Seul petit bémol, les auteurs ont tellement voulu en donner que l’on a plus l’impression d’assister à une suite d’épisodes plutôt qu’à un véritable long. Peu importe, puisqu’on se réjouit devant chaque situation (avec toutefois une pointe
d’émotion plus prégnante que chez Les Simpson) tout en s’amusant à repérer les clins d’œil cinématographiques (Terminator et Star Wars en tête). Première de taille pour nos livreurs de l’espace, leurs déambulations se déroulent désormais dans un superbe 16/9ème avec de très belles couleurs qui en séduiront plus d’un. On a donc affaire là à un dvd de haute qualité, rehaussé par une pléthore de bonus tour à tour indispensables et…délirants (Everybody loves Hypnotoad).

Si Futurama vous est totalement inconnu, il est vivement conseillé de se jeter d’urgence sur la série avant de consommer ce Bender’s Big Score. Quant aux fans, foncez sur ce premier long métrage, bien que le rythme effréné soit parfois gavant, c’est du pur bonheur. Et puis, ça fait tellement plaisir de retrouver Fry, Bender, Leela et toute la clique !


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage