Critique de film

A la recherche de l'Ultra-Sex

"A la recherche de l'Ultra-Sex "
affiche du film
  • Genre : Erotique, Comédie
  • Année de production : 2015
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 59 minutes
  • Budget : 300.000 euros
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses :

Ce film raconte une histoire vraie enfin révélée au public grâce à la reconstitution d'un incroyable puzzle d'archives de films X récemment déclassifiés par le FBI; ou comment, il y a quelques années, la Confédération Intergalactique vola au secours d'une Terre soudain prise d'une frénésie sexuelle généralisée.

Les critiques à propos de ce film

Critique de A la recherche de l’Ultra-Sex - Message à caractère pornographique
Par : Samuel Tubez




Reprenant le principe de leurs détournements des vieux films d’entreprise des années 80 diffusés dans l’émission Nulle part ailleurs sur Canal + (les fameux Message à caractère informatif), le duo Nicolas Charlet et Bruno Lavaine (depuis responsable du très sympa La Personne aux deux personnes) récidivent en pastichant cette fois l’univers porno vintage pour une quête aussi farfelue que polissonne.

En réalité ce film est à l’origine un épisode spécial de près d’une heure monté par Nicolas & Bruno à l’occasion des 30 ans de Canal +. Aujourd’hui décliné en version cinéma, A la recherche de l’Ultra-Sex offre un voyage au sein de l’âge d’or du cinéma X (les extraits choisis appartiennent à des péloches datant de 1974 à 1994) comprenant de vraies perles et raretés assemblées pour former cette aventure intergalactique où la Terre est plongée dans une frénésie sexuelle généralisée. Il s’agit donc aussi d’une authentique œuvre de science-fiction où, évidemment, Star Trek et Star Wars sont joyeusement pervertis (vous ne verrez plus jamais R2D2 du même œil).
Quasi l’entièreté des séquences choisies ont été redoublées à la bouche pour nous offrir une avalanche de gags dans l’esprit très Canal (Antoine de Caunes ou Philippe Gildas y font des « apparitions » bien malgré eux) et pas exclusivement situés en-dessous de la ceinture. Les meilleures barres de rire proviennent ainsi parfois de similitudes (évidemment appuyées par les auteurs) de certains protagonistes avec des célébrités françaises (Guillaume Gallienne, par exemple) ou tout simplement des images ahurissantes (voire limite dérangeantes) trouvées dans les nombreux films explorés que contient ce formidable puzzle (on veut la liste complète !). On s’incline d’ailleurs devant le travail de recherche effectué (que l’on imagine pas si pénible) et l’inespérée cohérence obtenue par le résultat final. Pour peu que l’on soit sensible à ce type d’humour et friand d’absurdité, le tout fonctionne admirablement bien et l’on en redemande !

Eblouissant et hilarant exercice de montage et de doublage, A la recherche de l’Ultra-Sex rejoint La classe Américaine : Le Grand Détournement ainsi que Kung Pow au panthéon des détournements cultes. Attention si vous êtes client de cet humour potache, prévoyez tout de même un slip de rechange car vous risquez de vous pisser dessus plus d’une fois !


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage