Critique de film

pub

Community

"Community"
affiche du film

Deux étudiants en cinéma se rendent sur une propriété privée réputée pour avoir été le théâtre de disparitions inexpliquées, une rumeur relayée par les sinistres habitants du village voisin. Aux yeux des apprentis cinéastes, réaliser un documentaire sur le sujet pourrait leur permettre de faire carrière...

pub


Trailer - Community (2012)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Community - Freaks and chips
Par : Seb Brunclair
Tags : BIFFF 2013

Quand les étudiants en cinéma comprendront-ils que la possession d’une caméra n’implique pas de foncer tête baissée dans les lieux les plus louches ? Visiblement pas échaudés par le sort des personnages du Projet Blair Witch et de leur foultitude de suiveurs, Isabelle et Will débarquent caméra au poing dans une cité en proie à la pauvreté et à la violence et abandonnée par les autorités, histoire de faire la lumière sur les conditions de vie de cette petite communauté. Bon, d’accord, les gamins flippants à la Eden Lake et les parents camés jusqu’à l’os passent bien à l’image, mais on a connu plus chaleureuse compagnie…

Grâce à ce postulat enthousiasmant, Community sait se montrer efficace dans son portrait d’un milieu défavorisé de l’Angleterre profonde. Entre une galerie de gueules patibulaires ayant leur place dans la grande encyclopédie de la consanguinité, enrichie par la présence de gosses vraiment inquiétants, et une atmosphère poisseuse qui sent la misère à plein nez, la première demi-heure parvient sans peine à séduire malgré un couple de héros pas vraiment folichon.

Malheureusement, communauté n’est pas unité, et le film se plante lamentablement durant une deuxième partie favorisant le « spectaculaire » (avec les guillemets de rigueur) au détriment de l’angoisse que parvenait à susciter son entame. On baillera donc allègrement devant des courses poursuites mollassonnes entamées par des personnages adeptes des décisions stupides, des scènes de séquestration peinant à provoquer autre chose que l’ennui (on appréciera tout de même les formes de la mignonne Jemma Dallender) et une conclusion fainéante.

Débutant sous de bons auspices, promesses d’une virée inquiétante au sein d’une communauté de fêlés du ciboulot abandonnés par le système, Community ne dépasse pas le stade de la bonne idée mal exécutée, la faute à une seconde partie molle et mal fichue. Reste une chouette galerie de gueules improbables, dont un travesti mémorable.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 38081 photo 38080 photo 38079
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage