Scream queen

Cheri Christian

25 septembre 2009 | Par : Gore Sliclez

Révélée dans le film "The Signal" , Cheri Christian est bien née à Athènes mais... dans l’état de Géorgie (USA). Inutile donc de lui chercher des origines helléniques, la belle est de descendance celtique et vit désormais à Atlanta, véritable vivier de jeunes talents décomplexés. Après Anessa Ramsey, CinemaFantastique donne donc aujourd’hui la parole à cette actrice qui nous fit tant rire dans le rôle d’Anna, bourgeoise dépassée par les évènements apocalyptiques qui surviennent autour d’elle. Cheri est talentueuse mais possède surtout une jolie carte de visite dans le cinéma d’horreur indie.

- Que pensez-vous de la France ? Êtes-vous déjà venue ?

Je suis déjà venue mais malheureusement c’était en coup de vent car c’était à l’aéroport de Paris lors d’un vol vers l’Italie. Toutefois, j’ai quelques amis merveilleux originaires de France. Laurence Avenet-Bradley, est justement une d’entre eux. Elle fut à l’origine de ma carrière de "scream queen" en m’auditionnant pour deux films puisqu’elle est productrice et cinéaste : "Dark Remains" et Ghost of the Needle".

- Pouvez-vous nous expliquer votre fonctino de “Voice Over Representation “ ?

Oui en fait beaucoup de personnes s’imaginent que je double pour des films d’animation (c’est le cas pour Delgo) mais en fait je suis la voix pour des publicités commerciales télévisées et radiophoniques. J’ai mon propre studio à la maison et j’adore la flexibilité de mon travail, travaillant en pyjama et sans maquillage (rires). Pour l’instant j’en suis à 25 publicités qui tournent encore dans les States.

- Pouvez-vous nous parler de votre expérience au Theatre Junkies ?

Durant la période où je vécu à Los Angeles je prenais non-stop des études d’actrice. Mes deux plus belles expériences furent le Theatre Junkies et Sam Christensen.
T.J. Thyne (de la série "Bones") était mon professeur à cette époque là. Lui et Sam m’ont enseigné avec beaucoup d’amour le fait de croire en soi et aux valeurs que Dieu m’a données. Comme vous l’imaginez bien, un acteur souffre souvent d’un sentiment d’insécurité et de doute. Je pense sincèrement qu’ils m’ont bien aidée et ont fait de moi l’actrice à succès que je suis devenue.

- Et maintenant, "pouvez-vous prouver que les sous-vêtements en coton sont les plus sexy au monde" ? C’est ce que l’on peut lire sur votre myspace.

En fait cette phrase est un mantra. Sam Christensen m’a justement aidée avec cette idée. Souvent, un acteur passe par une période de rejet de soi-même. Ce n’est pas une expérience que je souhaite aux gens. Et donc cette phrase me rappelle que quoique je porte, que je fasse ou de ce que les gens pensent de vous, je suis une magnifique et sexy personne ! C’est peut-être un peu idiot mais ça marche...

- Comment expliquez-vous le succès du film "The Signal" ?

Je pense que ce film rayonne de talent et de travail bien fait. Et bien sûr de chance ! Les membres de l’équipe ont mis leur âme dans ce film et nous sommes fiers que les gens reconnaissent cela. Pour cela...merci !

- Que retenez-vous de cette expérience deux ans après ?

La première au festival de Sundance ! Le fait de connaître les gens depuis 10 ans et de célébrer notre travail fut vraiment spécial et unique. Un des moments les plus mémorables fut juste après la première. Je fus présentée à quelqu’un comme étant l’actrice qui joue le rôle d’Anna dans le film. Cette personne ne voulait pas me croire et argumentait avec force. Je me marrais et n’arriva jamais à la convaincre...

- Souhaiteriez-vous travailler encore avec Bruckner, Bush et Gentry ?

En fait je vois encore les gars de temps en temps depuis que nous vivons à Atlanta. Mais Dave est le seul avec qui j’ai travaillé encore une fois depuis. Il fut le responsable de la photographie pour "Wild is the Wind", un court métrage de science-fiction (je suis une assassin qui garde une créature dans sa cave) et il m’a dirigée également dans
"Stereo Headphones" l’année dernière.

- Dans l’interview accordée par David Bruckner à CimeaFantastique justement il dit : « Ne sont-elles pas magnifiques ? Nous avons travaillé avec ces trois actrices pendant des années à Atlanta. Et puis, toutes ces délicieuses personnes étaient de véritables amies avant même d’avoir réalisé le film. Je pense d’ailleurs que l’énergie dégagée par ce groupe se voit très bien à l’écran. ». Qu’en pensez-vous ?

Je ne pourrai pas mieux dire. La plupart des acteurs du film étaient sur les mêmes bancs de l’université de Georgie ensemble. Justine Welborn et moi-même avions fait notre premier film ensemble quand j’avais 18 ans. Une telle atmosphère de confiance vous encourage à faire des choses que vous ne feriez pas en temps normal. Ce groupe fantastique aime ce qu’il fait et est très généreux.

- Que pensez-vous des films d’horreur ?

Et bien je fais actuellement mon douzième film d’horreur donc je peux vous dire que je les aime (rires). Et je ne peux pas vous expliquer pourquoi. J’adore les regarder et avoir peur, voir les gens chercher ce qu’ils ont de mieux en eux pour rester en vie.

- Quels sont vos projets pour le restant de l’année ?

J’ai trois films en post-production : "Dead Vengeance" (horreur), "Love Fever" (Thriller), et "Wild Is The Wind" (Sci-Fi). Et actuellement je travaille dans le film "Carl" et en
pré-production pour "Stereo Headphones". Et j’espère avoir une autre proposition pour un film d’horreur très bientôt ! Croisez les doigts !

- Quelques mots pour nos lecteurs français...

Je ne sais pas trop quoi dire mais ce que j’imagine de la France se rapproche plutôt d’un endroit magique. Un de mes souhaits les plus chers est d’avoir un film en compétition à Cannes et de visiter ainsi la France. Et j’espère vous y voir alors...

Le portrait chinois :

Si j’étais un phénomène naturel je serais… une aurore boréale, vous ne vous ennuyé jamais de les voir.

Si j’étais un métal, je serais… de l’hassium...une particule que les scientifiques n’arrivent pas à comprendre son utilisation. Un peu comme moi...

Si j’étais un animal, je serais… un aigle, je veux voler.

Si j’étais une couleur, je serais le bleu, ça me rend heureuse

Si j’étais un être mythologique, je serais… une licorne

Si j’étais une personnalité célèbre, je serais... Einstein. J’aimerais tant voir et comprendre l’univers comme lui.

Si j’étais une activité humaine, je serais... laver. Je suis une atteinte d’obsession compulsive...

Si j’étais une œuvre d’art, je serais… la statue de David. C’est merveilleux !

Si j’étais une arme, je serais… un stylo. Vous en trouvez toujours un et quand vous ne poignardez pas quelqu’un vous pouvez faire votre liste "à faire".

Si j’étais un objet, je serais... un siège de cinéma pour toujours voir les films.

Si j’étais un livre, je serais… un tome de la saga Harry Potter

Si j’étais une actrice…Meryl Streep. Elle m’inspire...

Si j’étais un aventurier… Valentina Tereshkova, la première femme dans l’espace.

GALERIE

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage