Critique de film

Hammer - Charlie Boy

"Charlie Boy"
affiche du film
  • Genre : Horreur – Objets Tueurs
  • Année de production : 1980
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Robert Young
  • Pays d'origine : Angleterre
  • Durée : 50 minutes
  • Scénariste : Brian Cooper, Francis Megahy
  • Musique : David Lindup
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Leigh Lawson, Angela Bruce, Marius Goring, Frances Cuka, David Healey, Michaerl Culver, Michael Deeks, Jeff Rawle, Janet Fielding, Michael Stock, Lee Richards, Andrew Pariss, Charles Pemberton.
  • Récompenses : Aucune

Un homme tombe du toit en même temps qu'une statue vaudoo de sa maison. Graham et Sarah héritent de la mystérieuse statue qu'ils prénomment Charlie Boy. C'est le début d'un terrible massacre...

Les critiques à propos de ce film

Charlie Boy (Hammer) - Terrifiante statue...
Par : Quentin Meignant




Loin d’adapter un scénario facile, Robert Young, réalisateur quasi néophyte à cette époque, s’est lancé dans l’aventure avec tout son courage. Le résultat est à la hauteur de la passion : Young nous offre un excellent divertissement où l’action est reine. Bien sûr, un film de statue tueuse n’a rien d’un chef-d’oeuvre à priori mais la verve du réalisateur nous entraîne dans une intrigue mêlant à merveille horreur et aventure.

Tout commence par une chute vertigineuse tournée avec un incroyable réalisme et, après un petit temps mort nécessaire pour poser les bases de l’histoire, l’action reprend de plus belle pour se clôturer par une scène qui marquera sans aucun doute les esprits. Ce que Young arrive à faire avec un scénario on ne peut plus basique est carrément affolant !

Grâce à une mise en scène trépidante et astucieuse, il arrive à transformer un métrage commun en véritable course contre la mort. Les scènes de morts et d’accidents en tous genres sont d’un réalisme qui laisse sans voix. Nous pensons notamment à la scène de la chute de cheval qui donne lieu à un joyeux moment gore ou encore à l’intensité de la découverte du corps de Sarah. Tout, vraiment tout, fait montre d’une grande volonté de surprendre et ravir le spectateur.

Dans une histoire où les tenants et les aboutissants sont connus d’entrée, il faut avouer que Young a bien du mérite de parvenir à ménager la surprise comme il réussit à le faire ! Mais les qualités de ce film ne s’arrêtent bien sûr pas à la mise en scène sans faille de son réalisateur. Ainsi, les acteurs sont, eux aussi à féliciter. Leigh Lawson et Angela Bruce remplissent à merveille leur rôle respectif. Il ne doit pas être facile de se donner à 100% avec comme seul partenaire une statuette en bois et pourtant, nos deux artistes y arrivent parfaitement ! Nous ne pouvons donc dès lors qu’encenser ces acteurs qui ont, hélas, consacré par la suite leur carrière aux séries télévisées.

Les effets spéciaux et le maquillage sont eux aussi de bonne qualité sans pour autant exceller. Ils portent purement et simplement la griffe d’une Hammer vieillissante mais toujours aussi pointilleuse quant au spectacle offert. La musique, quant à elle, passe comme une lettre à la poste : elle n’est ni bonne ni mauvaise, juste sobre et convient donc parfaitement à l’oeuvre !

Un bon moment d’action ! Une superbe adaptation d’un scénario que l’on croyait voué à l’ennui ! Il n’en est rien et des films d’objets tueurs comme celui-ci, nous en redemandons !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage