Cathodic Overdose débarque en force !

12 novembre 2015 | Par : Darkness Fanzine |

Les fanzines sur le cinéma de genre fleurissent encore alors que l’hiver s’installe doucement parmi nous. Si Cathodic Overdose est donc un nouveau venu, Mighty Matt, son rédacteur en chef, n’est pas un novice puisqu’il officie déjà depuis de longues années sur la toile en alimentant, notamment, les rubriques Films du Placard et Weekly Monstrorama du fameux Blog du kitch. L’idée de départ consiste donc pour le fanzine, à parler de « films étrangement méconnus, boudés, mésestimés ou critiqués à tort », comme Matthieu Nédey nous l’explique dans son éditorial. Oups, j’ai donné sa véritable identité !

Le ton est léger, la prose est agréable, et même si l’on ne découvre pas forcément des informations inédites à chaque page, on prend un véritable plaisir à parcourir les élucubrations cinéphiliques des rédacteurs de ce premier numéro illustré avec talent. De Fright Night à You’re Next, le numéro survole les décennies avec délectation pour nous offrir des chroniques copieuses sur 60 pages. Si l’on ajoute que l’objet est esthétiquement très réussi, on ne peut que vous recommander d’aller y jeter un œil, voire les deux, en adressant un message amical à Mighty Matt qui vous donnera la marche à suivre pour vous le procurer : ours.fanzine@gmail.com.

Cinémafantastique : Il semble que tu sois un habitué du fanzinat ?

Mighty Matt : Ça fait quelques années que j’écris ici et là sur des zines et blogs. J’ai rejoint l’équipe de Torture Oculaire quand j’étais encore étudiant en arts appliqués à Besançon. C’est là que j’ai commencé à taffer sur des chroniques ziks/cinés et à dessiner des bédés de mauvais goût au côté de l’ami Val de La Fraîcheur des Cafards. Après deux ans d’activité, on a dû enterrer ce zine. C’était triste mais personne n’arrivait plus à suivre le rythme et on se questionnait beaucoup sur la future forme du truc. On était encore tout jeunes et c’était pas facile de passer autant de temps et de thunes. On était pas tous au même niveau d’investissement... Ah la magie du fanzinat ! Quelques temps plus tard, j’ai commencé à écrire sur le blog d’un pote (Le Blog du Kitsch). Il m’a appelé en me disant qu’il aimerait bien mettre en place des articles sur le ciné Bis et tout ce qui va autour. Le bougre savait que je me gavais de bisseries depuis mes huit ans.

CF : Tu es un passionné de cinéma de genre depuis longtemps ?

MM : Ouais, j’ai le profil habituel quoi et c’est assez jeune que mes parents m’ont plongé là dedans. Ils ont beau dire le contraire, c’est quand même mon père qui m’a laissé voir le premier Freddy alors que j’avais genre quatre ans et j’ai de très bon souvenirs de mater Alien ou The Blob en VHS aux côtés de ma mère. Plus tard, ils me laissaient gentiment choisir un film d’horreur par semaine dans le vidéoclub de ma ville. Haaa... D’ailleurs j’en parle dans le le zine. Bref, j’ai dit à mon pote que j’étais carrément chaud pour lui écrire des trucs même si j’étais un peu rouillé en écriture. Je lui ai proposé un principe simple : parler de films mésestimés, méconnus ou boudés par le public ou la critique. En gros je voulais permettre à son lectorat, pas toujours très expert en la matière, de découvrir ou redécouvrir des bobines qui le méritent. C’est comme ça qu’est né les Films du Placard. J’ai commencé à sortir un texte par mois. J’ai continué en lui proposant d’écrire une fois par semaine sur un monstre du cinéma. Cette petite tribune me sert juste de prétexte à faire des blagues sur des films plus ou moins cools. Tout ça m’a donné envie de ré-écrire encore et encore. Je publie souvent des petites chros sur ma page Facebook.

CF : A force d’écrire pour les autres, tu donc as fini par vouloir écrire pour toi ?

MM : Oui, c’est donc tous ces textes et toutes ces idées qui ont permis de construire les premières fondations de ce Cathodic Overdose. Je me suis dit que ce serait cool de le sortir en bouquin, parce que, quoi qu’on dise, c’est toujours plus plaisant de tenir un objet physique, de tourner des pages et de sentir l’encre. J’ai donc invité pas mal de potes à écrire et dessiner dans le bouzin, histoire de remplir 60 pages. Nasty Samy, Val le Blond, Stagup, Poison Emy, Le Précepte, Nola, Baf, Roswellito... tout le monde a gentiment mis la main à la pâte ! Au final je me suis retrouvé avec pleins de contenus vraiment cools.

CF : Ton fanzine ressemble un peu à l’auberge espagnole ?

MM : On retrouve en effet dans le zine, des chroniques des copains avec des dossiers plus ou moins conséquents, un dossier films du placard avec tous ces films boudés, un dossier sur le série de films Creature Features sorti au début des années 2000, des illustrations, des chroniques en impression à chaud... Histoire de faire ça bien, j’ai voulu tout faire moi même, donc c’est imprimé, coupé et cousu à la maison avec l’aide de ma petite Poison Emy qui ’ma tout de même bien aidé et supporté tout le long. Je crois même qu’à la fin elle n’en pouvait plus trop, mais bon faut pas le dire... Au final je suis plutôt content de l’objet et j’ai eu pleins de retours positifs de gens dont j’apprécie beaucoup le taffe... Pleins de zineux qu’on retrouve facilement sur ton blog... J’ai aussi pas mal appris tout au long de la rédaction et de la confection de ce zine et je vais essayer au maximum de corriger toutes ces erreurs et maladresses (il y en a toujours hein, on le sait) dans le prochain numéro que je bouclerai (je l’espère) en mars/avril 2016.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Blair Witch
2016
affiche du film
Blood Father
2016
affiche du film
Nerve
2016
affiche du film
Les Visiteurs - La Révolution
2016
affiche du film
Dernier train pour Busan
2016
affiche du film
Les dents de la mer 4: la revanche
1987

Concours

Sondage