Critique de film

pub

Blancanieves

"Blancanieves"
affiche du film

Sud de l’Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune fille dont l’enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un passé dont elle n’a plus mémoire, Carmen va faire une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui va l’adopter et lui donner le surnom de "Blancanieves". C’est le début d’une aventure qui va conduire Carmen/Blancanieves vers elle-même, vers son passé, et surtout vers un destin à nul autre semblable…

pub


Trailer - Blancanieves (2012)
Par : Damien Taymans


Blancanieves Bande-annonce par toutlecine

Les critiques à propos de ce film

Critique de Blancanieves - Tauro-magie
Par : Quentin Meignant
Tags : BIFFF 2013

Depuis la consécration de The Artist aux Oscars l’an dernier, il semble que le cinéma muet soit l’un des gimmicks les plus courus par les producteurs de notre époque. Blancanieves, second long-métrage de Pablo Berger, n’échappe pas à la règle mais surpasse même son modèle en rendant un hommage vibrant et réussi au cinéma d’antan. Le film suit Carmen, une jeune fille dont la mère est morte en couche pendant que le père finissait en fauteuil roulant suite à un incident durant une représentation de tauromachie. Ce dernier tombe alors sous la coupe d’une infirmière n’en voulant qu’à son argent et Carmen doit bientôt faire face seule à sa belle-mère acariâtre. Après avoir échappé de peu à la mort, la belle jeune fille rencontre une troupe de nains s’adonnant eux aussi à la tauromachie. C’est une révélation, un don : Carmen s’adonne elle aussi avec brio à la chose.

Personnage le plus adapté en 2012 sur les écrans, allant du blockbuster (Blanche-Neige et le Chasseur) à la vaste blague (La Véritable Histoire de Blanche-Neige, de David DeCoteau), Blanche-Neige a bien souvent été malmenée mais peut compter sur une oeuvre à la hauteur de sa célébrité avec ce Blancanieves. Métrage que l’on aurait pu croire difficilement abordable, ne serait-ce que parce que son thème était déjà connu de tous, la création de Pablo Beger excelle en tout point, le cinéaste se montrant particulièrement pointilleux sur tous les aspects de sa fable muette.

Maniant avec brio l’art du cinéma muet, Berger offre un ensemble simplement parfait, joyaux d’un cinéma d’un autre temps dont il reprend les ingrédients majeurs : le score, omniprésent et impeccable, signé par Alfonso de Vilallonga, fait partie des plus éminentes réussites de l’oeuvre, parvenant à lui seul, à grands coups de flamenco, à instiller du rythme à l’histoire. La caractérisation des personnages, incarnés à la perfection par un casting des plus impressionnants, constitue aussi l’une des grandes forces du film, qui, de surcroît, oscille brillamment entre humour, émotions et bons sentiments.

Doté d’un final poignant, en parfait équilibre entre la cruauté et la légèreté qui se disputent constamment la mainmise sur l’entièreté du film, Blancanieves mériterait lui aussi quelques Oscars. Pablo Berger prouve en tout cas qu’avec talent et génie, le cinéma muet est loin d’être un effet de mode : il peut constituer une alternative de qualité aux oeuvres contemporaines traditionnelles.


Commentaires sur le film

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Ce film permet au public actuel de découvrir un type d’émotion que n’ont pu connaître que les contemporains du muet. Le film est très réussi, les acteurs sont excellents et la musique espagnole est magnifique.
J’ai particulièrement adoré les 10 dernières minutes du film où j’ai cru percevoir un hommage au "Elephant Man" de Lynch. Quelqu’un d’autre a t-il eu cette impression ?

12 avril 2013 à 07:04 | Par daniel le belge
Blanche-neige chez les ibères

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Un pur moment de magie cinématographique. Cette adaptation à la sauce espagnole du conte de Blanche-Neige est fabuleuse. La mise en scène qui rend hommage aux fantaisies des années 20, des plongées et contre-plongées percutantes, des plans expressifs et symbolique forts et un noir et blanc lumineux. L’histoire est magnifique et triste a en pleurer. Et les deux actrices principales sont géniale, tout d’abord j’ai un coup de foudre pour celle qui joue Blanche-Neige (la radieuse Macarena Garcia) et la sorcière (Maribel Verdu est incroyable également). En plus la bande son est sensationnelle. Plus qu’un bijou, un chef-d’oeuvre. http://a-travers-le-7e-art.skyrock.com

1er octobre 2013 à 11:10 | Par Anarchygor

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 37115 photo 37114 photo 37113
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage