Critique de film

pub

Before the Fall

"Tres Dias"
affiche du film

Une météorite risque de s'écraser sur Terre. Tous les efforts tentés pour éliminer la menace semble avoir échoué. L'humanité est donc destiné à s'atteindre dans trois jours... Alejandro se voit contraint de passer les trois derniers jours de sa vie à protéger les enfants de son frère, menacés par un tueur pédophile.

pub


Trailer - Before the fall (2008)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Before the Fall - Le génie ibère est sans limites !
Par : Quentin Meignant
Tags : Psychologique, Serial killer

Le cinéma ibère est décidément des plus en formes. Alors que les Balaguero, Plaza, Amenabar et Bayona multiplient les projets géniaux et audacieux, la « nouvelle génération » veille déjà au grain et propose des alternatives plus que chatoyantes au cinéma de leurs aînés. Ainsi, alors que le DTV Les Disparus de Paco Cabezas se fait encore attendre, un autre ovni hispanique fait pour l’instant le bonheur des festivaliers européens, Before the Fall, aka Tres Dias. Bardé de 6 prix engrangés dans différentes compétitions domestiques, dont le Goya Award de la meilleure bande son, le métrage de Javier F. Gutierrez provoque un engouement hors du commun. Il faut avouer que, derrière un pitch déjà fortement intéressant, se cache la maestria espagnole toute entière, résumée en une seule œuvre. Before the Fall suit les trois derniers jours de l’histoire d’une humanité condamnée par la chute d’une météorite trois fois plus grande que celle qui provoqua l’éradication des dinosaures. Dans ce climat d’apocalypse, Alejandro se voit contraint de protéger les enfants de son frère car un pédophile, très connu dans la région, rôde afin de se venger de la famille qui l’a démasqué.

Après un générique faisant montre d’effets spéciaux plus qu’appréciables, Before the fall démarre comme une chronique annoncée de la fin du monde : télévisions connaissant quelques problèmes hertziens, flashes infos alarmistes, discours scientifiques et politiques signifiant clairement la fin pure et simple de toute vie humaine, tous les ingrédients de l’œuvre apocalyptique sont au rendez-vous. Néanmoins, c’est avant tout par le traitement très intimiste qu’il apporte à ce drame humain que Gutierrez fait passer son message. Suivant pas à pas Alejandro, antihéros par excellence, torturé par un passé trouble et en proie à de gros doutes concernant le reste de son existence, le cinéaste parvient à conférer une vision toute personnelle à cette apocalypse. Malgré quelques séquences de panique urbaine, le cinéaste situe donc le drame au niveau de l’humain dans sa pleine et entière individualité.

Comment ne pas frémir face à ce père de famille qui exécute ses enfants avant de se donner la mort ? Le fait est que le réalisme de l’œuvre, doublé du jeu incroyable des acteurs, offre à celle-ci un caractère tout particulier. S’envolant déjà vers la catégorie des métrages supérieurs, l’ensemble acquiert encore une toute autre dimension avec l’arrivée d’un tueur pédophile qui mettra en exergue le passé du personnage principal ainsi que ses lésions éternelles. Rendant enfin le personnage totalement attachant, cette focalisation sur son passé fait que le film se détourne de la simple œuvre apocalyptique pour lorgner vers le drame psychologique et l’aventure angoissante qui en découle. Cette angoisse naît d’ailleurs principalement d’une bande son tout simplement exceptionnelle qui joue tant sur les silences que sur un score anxiogène qui connaîtra son paroxysme avec Le Tourbillon de Jeanne Moreau. Pourtant chanson clairement plaisante et délassante de prime abord, cette dernière revêt une importance toute particulière dans l’intrigue, soulignant à bon escient le danger que courent les enfants en présence d’un être aussi méchant que le tueur.

Soulignant sans cesse chaque séquences par des effets sonores et visuels du plus bel effet, Gutierrez va jusqu’à proposer un final aussi ébouriffant qu’émouvant. Parfaite réussite tant sur le fond que sur la forme, Before the Fall fait partie des plus grandes œuvres espagnoles de ces dernières années, ce qui n’est pas peu dire.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 15149 photo 15150 photo 15151 photo 15152 photo 15153 photo 15154 photo 15155
Voir la galerie complète

News associées (1)

août 2008
Tres Días
2/08/2008

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage