News

Bandes-annonces du BIFFF 2011 : 9 avril, FANTASTIC NIGHT

26 mars 2011 | Par : Quentin Meignant

Après une journée et un début de soirée riches en émotions qui auront vu, tour à tour, se dérouler la traditionnelle Zombie Parade, incrustée cette année dans l’action ZomBIFFF Night’n Day, et des projections très attendues telles que celles d’Eaters, Prowl et de l’inénarrable Karminsky-Grad, les aficionados du BIFFF pourront se délecter lors de la légendaire Fantastic Night qui, cette année encore, risque d’être chaude et haute en couleurs...

Klaxons à la main, papiers toilette valsant au quatre coins de la salle, cris de joies en tous genres et autres joyeusetés du genre seront une nouvelle fois de mise pour accompagner une programmation de très haut vol.

Après le très attendu thriller horrifique de Darren Lynn Bousman, Mother’s Day, qui devrait nous valoir son lot de sadisme, ce sera au tour de Bedevilled, Grand Prix du Jury lors du dernier Festival de Gerardmer, de débarquer, doté d’une énorme réputation. Sur le coup de 4h, Keepsake, inédit datant pourtant de 2008, fera son apparition sur les écrans, tandis que la nuit se terminera aux aurores avec une histoire de requins tueurs, mets toujours très apprécié par les fantasticophiles.

  • PRÉSENTATION DES OEUVRES

0h00

Mother’s Day

Réalisateur : Darren Lynn Bousman

Pays : Etats-Unis

Remake du célèbre survival signé Charles Kaufman, le Mother’s Day de Darren Lynn Bousman devrait néanmoins surprendre son monde, le cinéaste ayant déjà prouvé à de maintes reprises sa verve et, surtout, son imagination débridée. Avec, à son palmarès des oeuvres telles que 3 épisodes de la saga Saw et, surtout, le génial Repo ! The Genetic Opera, l’homme n’est en effet pas le premier venu et compte bien le démontrer par l’entremise de ce thriller horrifique.

Avec la géniale Rebecca De Mornay à la tête du casting, il y a fort à parier que l’ensemble jouisse d’une énorme crédibilité aux yeux d’un puhblic impatient d’en découdre avec les deux frères dégénérés qui seront au centre des attentions. Vivant avec leur mère dans les bois, ils violent et tuent les campeurs passant par là pour impressionner leur génitrice, bonne femme totalement barrée.

De quoi lancer au mieux une Fantastic Night qui, lors de la projection suivante, proposera l’un des plus grands moments cinéphiliques du festival.


02h00

Bedevilled

Réalisateur : Jang Cheol-So

Pays : Corée du Sud

Grand Prix du Jury lors du dernier Festival de Gerardmer, Bedevilled constitue sans aucun doute possible la nouvelle merveille coréenne, pays fournisseur officiel de pépites du cinéma de genre.

Premier long-métrage de Jang Cheol-So, Bedevilled s’arrête à Bruxelles le temps d’une projection avant de procéder à un véritable tour du monde des festivals. Mélangeant avec brio humour, intrigue policière, gore et fantastique, le film devrait à lui seul faire de cette Fantastic Night l’un des moments les plus attendus de l’événement bruxellois.

Bedevilled suit Hae-won, une belle trentenaire célibataire qui travaille dans une banque à Séoul. Elle mène une vie bien remplie jusqu’à ce qu’elle assiste à une tentative de meurtre. Au même moment, la situation se complique dans sa vie professionnelle et elle est forcée à prendre des vacances. Elle part à « Moodo », une petite île sous-développée, où, petite, elle était venue rendre visite à ses grands-parents et où elle s’était liée d’amitié avec une fille, Bok-nam. En arrivant sur l’île, Hae-won est choquée de voir tout le monde traiter Bok-nam comme une esclave. Etant quasiment la seule jeune fille sur l’île, elle est l’objet sexuel des hommes et une main d’œuvre gratuite pour les femmes. Elle supplie Hae-won de l’aider à s’échapper, mais Hae-won reste indifférente, ne voulant s’impliquer dans une situation compliquée...


04h00

Keepsake

Réalisateur : Paul Moore

Pays : Etats-Unis

2008 étant son année de production, on peut affirmer que le Keepsake de Paul Moore aura eu du mal à se frayer un chemin dans les salles puisque le métrage sera présenté... en première internationale lors de ce BIFFF 2011. Qu’à cela ne tienne, outre la confiance que l’on place aux organisateurs de l’événement bruxellois, un huis-clos à la sauce torture porn est toujours le bienvenu dans une nuit fantastique.

Keepsake suivra en effet Janine, une jeune femme qui part sur la route pour démarrer une nouvelle vie mais qui, en chemin, a un terrible accident, la laissant seule sur le bord d’une autoroute déserte. A la recherche d’aide, elle se fait alors kidnapper et enfermer dans une cave, pénétrant un univers de tortures et de dépravations. Apprenant qu’il ne lui reste plus que trente jours à vivre, elle doit affronter les fantômes de son passé en même temps que les démons du présent pour pouvoir survivre à cette épreuve extrême. Et alors que la véritable nature de sa situation se dévoile, Janine comprend qu’elle est entrée dans un jeu sadique dont l’ultime but est la survie...


06h00

The Reef

Réalisateur : Andrew Traucki

Pays : Australie

Quoi de mieux, pour terminer avec une Fantastic Night, qu’un bon film de requin tueur, proposé par l’un des maîtres du genre, qui, il y a quelques années, avait fait montre de ses capacités avec éminemment sympathique Black Water ? Rien sans doute... et les organisateurs l’ont bien compris !

Andrew Traucki revient donc avec The Reef, un film qui a déjà pas mal voyagé autour du globe et qui vient poser ses valises à Bruxelles le temps d’une courte escale. Le métrage suit, de manière très classique, un groupe d’amis qui part en bateau voir la Grande Barrière de Corail. Mais l’embarcation chavire, laissant ainsi les pauvres bougres aux prises avec un grand requin blanc... De quoi repêtre une dernière fois les festivaliers de tripes et de boyaux...

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage