BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - Yakuza Apocalypse

Quentin Meignant

Il faut absolument dire à Takashi Miike qu’il devient pénible avec ses soi-disant délires cousus de fil blanc. Dieu que c’est mauvais !

Damien Taymans

Cet énième Miike ne tutoie plus la folie des débuts : le Japonais stakhanovise à outrance et laisse sa caméra tourner pendant qu’il enchaîne un autre projet. En résulte un film parfois incarné, souvent désincarné.

Samuël Tubez

Un gros bordel what-the-fuck par un Miike en pilotage automatique. Lassant.

Alan Deprez

À l’image des œuvres récentes de Miike, Yakuza Apocalypse démarre pied au plancher pour ensuite sérieusement caler, même si une certaine tendance à l’excès et le grand défouloir qu’il orchestre nous feront toujours passer outre ses défauts (on a l’impression que le film dure 3 heures...). Et puis, merde, quoi : des yakuzas-vampires ? Un gars qui balance des kicks en costume de grenouille ? Comme Jean-Marc Généreux, je dis "OUI !"

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Premier contact
2016
affiche du film
Ouija: les origines
2016
affiche du film
Synchronicity
2015
affiche du film
Les animaux fantastiques
2016
affiche du film
Mademoiselle
2016
affiche du film
Second Origin
2015

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage