BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - Yakuza Apocalypse

Quentin Meignant

Il faut absolument dire à Takashi Miike qu’il devient pénible avec ses soi-disant délires cousus de fil blanc. Dieu que c’est mauvais !

Damien Taymans

Cet énième Miike ne tutoie plus la folie des débuts : le Japonais stakhanovise à outrance et laisse sa caméra tourner pendant qu’il enchaîne un autre projet. En résulte un film parfois incarné, souvent désincarné.

Samuël Tubez

Un gros bordel what-the-fuck par un Miike en pilotage automatique. Lassant.

Alan Deprez

À l’image des œuvres récentes de Miike, Yakuza Apocalypse démarre pied au plancher pour ensuite sérieusement caler, même si une certaine tendance à l’excès et le grand défouloir qu’il orchestre nous feront toujours passer outre ses défauts (on a l’impression que le film dure 3 heures...). Et puis, merde, quoi : des yakuzas-vampires ? Un gars qui balance des kicks en costume de grenouille ? Comme Jean-Marc Généreux, je dis "OUI !"

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Seuls
2017
affiche du film
La Grande Muraille
2016
affiche du film
The Strangers
2016
affiche du film
Quelques minutes après minuit
2016
affiche du film
Personal Shopper
2016
affiche du film
Tous en scène
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage