BIFFF 2017

BIFFF ON STREAM - White Coffin

Benoît Levenkron

Une sombre histoire incompréhensible d’enlèvements d’enfants en Argentine (pour une fois la Belgique a été épargnée), une photographie - qui a mon sens - était initialement prévue pour de une 3D pourrie à la manière du prescriptible "Julia X",. White Coffin est un vide cinématographique abyssal, mal interprété et sans intérêt qui pourrait néanmoins ravir certains adolescents abonnés de Netflix dans leur quête de films "qui font kro peur" pour épater la galerie après une surboum pendant que papa et maman sont de sortie.

Damien Taymans

Rien, rien, rien et puis, à la fin, une scène sans concession. Le hic c’est que d’ici à là, il faut se coltiner une heure 20 de courses-poursuites mollassonnes et de louvoiements grotesques.

Sébastien Brunclair

Pour citer les mots du philosophe Damien Taymans : "la fin est bien". Dommage qu’elle serve de conclusion à pareille daube.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Kodoku : Meatball Machine
2017
affiche du film
Night of Something Strange
2016
affiche du film
Bloodlands
2017
affiche du film
From a House on Willow Street
2016
affiche du film
The Mermaid
2016
affiche du film
Vanishing Time: A Boy Who Returned
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage