BIFFF 2017

BIFFF ON STREAM - The White King

Sébastien Brunclair

Rarement aura-t-on déploré la courte durée d’un film présenté au BIFFF, de nombreux représentants du catalogue 2017 ayant une fâcheuse tendance à s’éterniser. Mais The White King a bien trop de choses à raconter et de thèmes à explorer que pour tenir sur un peu moins d’1H30, la conclusion paraissant expédiée (par manque de moyens ?). Il faut dire qu’on s’attache sacrément à ces personnages, dont ce tandem mère-fils brillamment interprété, pris au piège dans un régime totalitaire ; on aurait volontiers passé un peu plus de temps en leur compagnie. Pour une fois, c’est sincère : vivement le 2.

Damien Taymans

The White King laisse la même impression que Coeurs perdus en Atlantide : un film prenant, intrigant, réalisé avec minutie et interprété avec talent mais... globalement inachevé. Cette adaptation d’une adaptation laisse une sensation de trop peu, le cinéaste souhaitant visiblement placer autant de scènes que possible dans son œuvre.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Kodoku : Meatball Machine
2017
affiche du film
Night of Something Strange
2016
affiche du film
Bloodlands
2017
affiche du film
From a House on Willow Street
2016
affiche du film
The Mermaid
2016
affiche du film
Vanishing Time: A Boy Who Returned
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage