BIFFF 2017

BIFFF ON STREAM - The Tunnel

Quentin Meignant

Si l’on se demande bien comment le cinéaste pourra captiver tout un film alors que le principal se passe après cinq minutes, nous avons vite été rassurés : Tunnel est de la race des grands films coréens ! Ce huis-clos viscéral, sorte de lutte pour la survie, se double d’une critique appuyée des médias et du pouvoir en place, ce qui n’est pas pour déplaire.

Benoît Levenkron

Après nous avoir gratifié du remarquable Hard Day en 2014, Kim Seong-hoon nous revient en force avec ce (demi) huis-clos mettant en scène un père de famille, improbable survivant de l’effondrement d’un immense tunnel routier, et des gravats desquels il restera prisonnier pendant une bonne partie du film. Abordant des questions telles que l’importance des médias dans nos société modernes, la "starification" des victimes, l’accès instantané à l’information "Buzz" et l’amnésie quasi aussi instantanée qu’il suscite lorsqu’il disparaît des fils d’actualité des réseaux sociaux ou des "unes" des journaux...
Bref, plus de deux heures qui passent comme une lettre à la poste, sans avoir à regarder sa montre, une œuvre rudement bien ficelée.

Damien Taymans

Tunnel est un sacré film catastrophe qui ne comporte aucun temps mort et a le mérite de s’intéresser autant à la victime de l’éboulement qu’aux personnages satellites qui gravitent autour de ce drame (pompiers, policiers, politiciens, épouse). Kim Seong-hoon passe ainsi constamment du drame réaliste mâtiné de critique sociale au film catastrophe haletant. Et le tout avec brio !

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage