Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - The Apostles

Alan DeprezGIF

Chez Joe Chien, les visions sidérantes et pleines d’audace alternent avec le grand n’importe quoi. Le scénario est d’une indigence rare et question univers, on songe parfois au trublion belge Jean Jacques Rousseau, aux délires clippesques de Darren Lynn Bousman ou à du mauvais Jean Rollin... Par contre, qu’est-ce qu’on se marre !

Damien Taymans

Cette deuxième œuvre de Joe Chien se révèle bien plus riche et intéressante que sa précédente. Outre l’une ou l’autre bonne mise en images étonnante, le récit s’appuie enfin sur des protagonistes dotés d’un zeste de psychologie et développe en vain un semblant d’atmosphère lovecraftienne, avec son lot de créatures immondes émergeant du trou du cul du monde ou d’une quelconque planète lointaine. Les nobles intentions se voient d’emblée étouffées par un flagrant manque de rythme et une ligne narrative par trop prévisible.

Seb Brunclair

Le grand moment WTF de la journée. Mauvais de bout en bout, le film de Joe Chien finit pourtant par exercer une espèce de fascination sur le spectateur qui se demande s’il a affaire au travail d’un génie ou d’un fou tant la dernière partie contient son lot de révélations hallucinantes sorties d’un cerveau visiblement pas tout net.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage